Accueil » Publications » Ecrire pour les mobiles » Vidéo et mobile
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Rédiger pour les mobiles

Vidéo et mobile

Sommaire :

  • Pourquoi les vidéos sont puissantes sur mobile ?
  • Quelle est la durée idéale d'une vidéo ?
  • Quelle différence entre desktop et mobile ?
  • Comment propulser la vidéo ?

Quelques chiffres démontrent rapidement l’énorme intérêt d’intégrer le média vidéo à votre site mobile (Source) :

  1. Plus de 50% des vidéos sont regardées sur mobile.
  2. Les vidéos postées sur les réseaux génèrent 12 fois plus de partages.
  3. D'ici deux ans, 75% du trafic mobile sera issu de la vidéo.

Les internautes passent quasiment 30 minutes par jour à regarder de la vidéo sur leur téléphone, selon une étude réalisée par le cabinet Zenith.

La vidéo a l’avantage d’être un média riche, constitué de son, d’image et d’infographie animée, facile à consommer. Une vidéo se lance en un clic, tandis que la lecture sur mobile exige de la manipulation. Ergonomiquement, la vidéo est gagnante : une expérience de contenu maximale pour un effort minimal.

Quelle est la durée idéale d’une vidéo sur mobile ?

Ci-dessous, une étude menée par Ooyala en 2016 indique que les vidéos courtes (de moins de 5 minutes) sont davantage consommées sur mobile, tandis que les longs métrages restent davantage visionnés sur desktop et, bien entendu, sur le canal télévisé. Ce résultat n’a rien de surprenant, mais il rappelle que mobile rime volontiers avec vidéo courte.

Durée de visionnement des vidéos : quelle différence entre desktop et mobile ?

https://www.business2community.com/video-marketing/...

 

Une autre étude, réalisée par Wistia, nous enseigne deux choses intéressantes :

  1. Les vidéos très courtes parviennent à retenir davantage de visiteurs jusqu’au bout. Les vidéos de moins de 2 minutes retiennent 75% de leur audience, en moyenne. Les vidéos de 4-5 minutes, quant à elles, ne retiennent que 60% des visiteurs.
  2. Une fois que les utilisateurs se sont laissés happés par le contenu de la vidéo, qu’elle soit courte ou longue, le taux de décrochage est très comparable. En fait, c’est dans les toutes premières secondes que le taux de rétention des vidéos longues semble beaucoup plus faible. Les gens hésitent davantage à s’engager dans un visionnement qui va leur coûter du temps. Et cette hésitation en amont est vraiment proportionnelle à la durée de la vidéo.

Quand les gens abandonnent-ils la lecture d'une vidéo ?

Donc, les premières secondes sont cruciales : c’est au tout début de la vidéo que les gens décrochent le plus, et ils le font d’autant plus massivement que la vidéo s’annonce longue. Traduisez : les gens vous donnent quelques secondes pour juger s’ils vont vous accorder l’énergie de vous écouter jusqu’au bout. En réalité, ce mécanisme est très proche de la lecture papier, où les titres et les chapôs obtiennent des taux de lecture très élevés (plus de 80% en moyenne), mais constituent un pivot autour duquel les gens décrochent ou décident de poursuivre. En résumé, soignez les premières secondes de vos vidéos autant que vous soignez vos titres et chapôs.

Propulser la vidéo en page d'accueil et sur les médias sociaux

Un autre élément à prendre en compte est que les mobinautes utilisent beaucoup les réseaux sociaux. Et très clairement, aussi bien pour des raisons techniques (limitation de la durée ou du poids des vidéos postées sur les réseaux) que pour des raisons d’usage (les gens « picorent » sur les réseaux), les formats très courts sont recommandés pour les réseaux sociaux.

Ci-dessous, Hubspot, spécialiste des réseaux sociaux et du marketing en ligne, recommande la stratégie suivante :

  • Instagram: 30 secondes, des vidéos très brèves et très personnelles
  • Twitter: 45 secondes, des vidéos très précises et courtes
  • Facebook: 1 minute, du contenu d’engagement à partager facilement
  • YouTube: 2 minutes, avec déjà plus de détails

Au-delà de ces chiffres qui nous offrent quelques repères, n’oubliez jamais que le contenu est une alchimie plus qu’une mathématique. Il existe des vidéos de 38 minutes qui connaissent un immense succès. La première chose à considérer reste le propos et le genre dans lequel vous investissez : un documentaire scientifique, un storytelling émotionnel ou une démo produit n’ont pas la même vocation ni le même rythme. Au final, c’est le contenu qui devrait déterminer le format, et non l’inverse. Cependant, quel que soit le thème, soignez l’introduction et rendez-la percutante pour gagner l’écoute de vos visiteurs !

À titre d’exemple d’une excellente stratégie de contenu vidéo en version mobile, le site blog.myguitare.com propose, sur sa page d’accueil, de courtes vidéos qui permettent une entrée en matière adaptée à l’audience visée : commencer par apprendre des chansons faciles, choisir sa première guitare, etc. Sachant que la vidéo provoque l’engagement, il est intéressant de l’utiliser pour tendre la main au visiteur.

Propulser vos vidéos sur la page d'accueil de votre site mobile

Source : blog.myguitare.com

 

>> REVENIR AU SOMMAIRE DU DOSSIER <<
Rédiger pour les mobiles (12 bonnes pratiques)