Comment créer votre

CHARTE ÉDITORIALE

La charte éditoriale est le document de référence pour la production de contenu au sein d’une entreprise. Elle permet d'assurer l’homogénéité rédactionnelle et le style « maison ». Elle encadre les rédacteurs en leur fournissant des conventions d'écriture et un cap éditorial.

50 exemples de chartes éditoriales pour inspirer la vôtre

Vous cherchez un exemple de charte éditoriale ? En voici 50 !

 

Télécharger le rapport

 

Téléchargez notre étude sur les chartes éditoriales. Elle contient une collection de 50 liens vers des chartes éditoriales et guides de rédaction disponibles en ligne.

Autrement, nos 44 conseils pour bien écrire pour le web constituent également un bon point de départ pour baliser la production de contenu dans votre entreprise.

Que contient une charte éditoriale?

Notre étude sur les chartes éditoriales vous révélera à quel point un document peut varier par rapport à un autre. Mais les grands volets de la charte éditoriale restent pour nous les suivants :

  • Les objectifs de communication : les audiences visées, le type de trafic
    que l'on veut attirer, les qualités de l'entreprise que l'on veut mettre en avant, etc.
  • La ligne éditoriale : le fil rouge thématique, l'angle de communication, le type d'information mis en scène, le rythme de publication.
  • La stratégie SEO: le territoire mots clés visé, l'identification des synonymes, la stratégie de maillage.
  • Le rubriquage : vue d’ensemble de l’arborescence, description de l'objectif de chaque rubrique. Conseils de rédaction propres à chaque zone du site : page d'accueil, pages thématiques, pages produits, pages institutionnelles, etc.
  • Le guide de style : les règles d'écriture pour les différents éléments (titre, chapô, images, intertitres, corps de texte, citations, appels à l'action), la tonalité (proche ou impersonnelle, décontractée ou sérieuse, engagée ou factuelle, etc.), le niveau de technicité désiré.
  • Le processus de production : choix des sujets, plan de rédaction, contrôle qualité, processus de validation, traduction, coordination des intervenants éditoriaux, workflow de nettoyage éditorial, gouvernance et suivi des statistiques.

La charte éditoriale : un concept à deux faces

En effectuant nos recherches, nous nous sommes rendus compte qu’une grande partie des documents disponibles sont des chartes déontologiques ou qui se contentent d’évoquer les objectifs de publication. De fait, le terme « charte éditoriale » comprend deux facettes : soit il s’apparente à un engagement ou une exigence de l’éditeur envers les visiteurs du site, soit il rassemble les règles et conventions à l’attention des rédacteurs. Dans certains cas, vous constaterez que la frontière est floue entre ces deux versants de la charte éditoriale.

Nous nous concentrons sur le second aspect. C’est-à-dire la charte éditoriale comme document de référence pour les rédacteurs.

 

La charte éditoriale "engageante"

Pour bien saisir la différence, voici un exemple de charte éditoriale adressée aux visiteurs du site web plutôt qu’aux rédacteurs : la charte éditoriale de l’entreprise ROCHE (secteur pharmaceutique)

 

Ce type de document se rapproche très fort des « mentions légales ». Il joue un rôle de caution. Il trace les limites du projet éditorial, rassure le visiteur sur la crédibilité du contenu, tout en se protégeant de certaines dérives. Les aspects rédactionnels ne sont évoqués ici que dans leurs possibles conséquences juridiques ou déontologiques (comme les droits d’auteur ou l’utilisation des données personnelles).

Quel lien entre charte éditoriale et charte graphique?

À priori, les deux documents sont complémentaires :

La charte graphique définit tous les éléments liés à l’image de l’entreprise (comme le logo, la typographie, la palette de couleurs, etc.).

Exemple de charte graphique

La charte éditoriale détaille les règles et conventions relatives à la rédaction des textes. Elle est destinée, non pas aux graphistes, aux rédacteurs et contributeurs de contenu.

Exemple de charte éditoriale

Cependant, ici aussi, la frontière n’est pas toujours évidente. Certaines entreprises choisissent de fusionner en un seul document ces deux aspects. Et dans la plupart des chartes éditoriales, vous trouverez quelques règles sur l’utilisation des images ou du jeu typographique. Le fond et la forme sont liés.

Quel est le format idéal?

Vous l’aurez compris à travers notre étude… il n’y a pas de règle !

Les chartes vont de 300 mots à 30.000 mots.

Ce que nous conseillons absolument dans le cas où le document est épais, c’est de créer une version opérationnelle concise, qui rappelle les règles et les points d’attention les plus importants. Autrement, notre expérience démontre que les gros documents, les bibles normatives souvent élaborées par des consultants externes, restent au placard des institutions internationales.

Avant tout, regardez cette vidéo sur les meilleurs formats de charte éditoriale !

 

Selon notre expérience, les bibles normatives, souvent élaborées par des consultants externes, restent au placard.

Nous adorons, par exemple, réaliser des chartes éditoriales visuelles au format « poster A3 », que nos clients peuvent afficher sur les murs du bureau.

Mais le « top » reste, à nos yeux, la charte éditoriale « in-context », c’est-à-dire la présence des instructions au sein-même de l’outil de gestion de contenu (CMS).

Charte éditoriale : exemple

Copier-coller une charte existante est-il suffisant?

Absolument pas !

Bien sûr, les bonnes pratiques ou les exemples mentionnés ci-dessus font gagner du temps. Ils offrent une bonne base d'inspiration. Mais ce qui justifie une charte éditoriale, c'est aussi la spécificité de votre entreprise.

Voici 4 raisons qui devraient vous convaincre d'opter pour le "sur mesure" :

  1. Votre stratégie SEO : Pour émerger sur Google, il va vous falloir adopter une ligne éditoriale originale et occuper une niche sémantique bien à vous. Vos rédacteurs doivent absolument être guidés par une charte éditoriale orientée SEO. Celle-ci ne se contentera pas des bonnes pratiques générales (comme écrire des balises title d'environ 60 caractères riches en mots clés) ; elle donnera aux rédacteurs un véritable cap sémantique, une façon de structurer les articles, de les mailler par de bons liens hypertextes ; elle fournira un guide à l'utilisation des mots clés, complètement adapté aux objectifs de l'entreprise.
  2. La personnalité de la marque : De la même manière que la charte graphique vous donne une « identité », vous rend reconnaissable, la charte éditoriale définit la tonalité de communication que vous allez adopter. Elle vous donne un style, un tempérament, une attitude relationnelle. Dans certains secteurs, il est important de vous différencier de vos concurrents. Pour certaines banques ou assurances, par exemple, dans un domaine où les produits sont strictement légiférés et donc peu différenciables, la communication reste parfois l’élément de différenciation par excellence.
  3. La cohérence rédactionnelle : Si vous travaillez avec de nombreux rédacteurs, il est indispensable d'adopter des conventions de rédaction, qui vont au-delà des bonnes pratiques générales d'écriture. Vous gagnerez en crédibilité (la cohérence donne le sentiment de maîtrise), en productivité (les rédacteurs étant guidés) et en confort utilisateur (un site web où les repères sont constants est plus facile à utiliser). Les conventions de rédaction peuvent porter sur toute une série d'éléments, comme le format des dates, des prix des produits, la tonalité d'écriture ou même la manière de structurer les pages.
  4. L'environnement de production : Une bonne charte éditoriale tient compte de l'environnement de production (l'outil de gestion de contenu utilisé, l'organisation de l'entreprise, etc.). Les conseils de rédaction seront bien plus efficaces s'ils sont illustrés par des prises d'écran extraites du CMS. Les rédacteurs comprendront alors directement ce que l'on entend par un "texte alternatif" ou une "balise title", par exemple. Certaines contraintes, possibilités ou particularités du CMS doivent être expliquées dans la charte éditoriale (par exemple si un bloc de contenu est réutilisé à plusieurs endroits du site, les rédacteurs doivent en être avertis).

Et un petit mot de notre expérience sur le terrain...

Nous vous accompagnons pour...

  • créer une charte éditoriale sur mesure
  • améliorer une charte éditoriale existante
  • former les contributeurs de contenu

Pour quel site web envisagez-vous une charte éditoriale ? Nous vous donnerons un premier avis.