Le test utilisateur

Observer de vraies personnes en train d’utiliser votre site web. Tel est l’objectif du test utilisateur.

Vous pourrez ainsi comprendre :

  • Leurs réflexes
  • Leurs émotions
  • Leurs interprétations
  • Les obstacles qu’ils rencontrent sur leur parcours
  • Les éléments qui leur échappent

Les participants sont invités à exprimer à haute voix leurs impressions. Leurs essais et erreurs sont minutieusement observés.

Le test utilisateur est une démarche qualitative : un petit nombre de participants (5 ou 6, par exemple) suffit déjà à mettre en évidence les principales faiblesses de l’interface.

En revanche, il est important que ces participants soient extérieurs au projet et représentatifs du public visé.

Plusieurs technologies existent en matière de test utilisateur, allant du plus artisanal au plus sophistiqué :

  • De simples logiciels gratuits comme Camstudio permettent déjà d’enregistrer la voix et les mouvements de souris des utilisateurs.
  • Skype reste un moyen simple de partager l’écran d’un utilisateur à distance et de suivre ses attitudes verbales et non verbales (une économie gigantesque).
  • La technologie eye tracking consiste à enregistrer toutes les fixations oculaires. Le matériel est plus coûteux, mais la location reste une option.

Le test utilisateur présente un intérêt évident lorsque l’interactivité est riche : e-commerce, applications en ligne, formulaires, bases de données, espaces personnalisés, etc.

Mais même les sites web éditoriaux peuvent faire l’objet d’un test. Par exemple pour les aspects suivants :

  • Accéder au contenu profond
  • Vérifier la clarté des libellés et thématiques
  • Evaluer la force des titres ou des argumentaires
  • Jauger la qualité éditoriale : justesse du ton, fraîcheur de l’information, utilité, crédibilité, originalité, technicité, jargon, etc.

Modélisation des zones de fixation oculaire (eyetracking)

Où se dirige le regard de vos visiteurs ?
Source : usableworld.com.au


Pour aller plus loin :