Le tri de cartes

La plupart des sites web de première génération étaient structurés suivant la logique de l’organisation interne des entreprises. Cette approche auto-centrée et administrative ne facilitait pas l’accès aux contenus.

Certaines études ont démontré à quel point une architecture orientée vers les utilisateurs améliorait l’expérience du contenu : plus attractif et plus accessible.

Le tri de cartes (en anglais Card sorting) est une méthode d’architecture d’information éprouvée qui permet d’observer la façon dont les utilisateurs classent et associent des contenus.

Très peu exigeante sur le plan logistique, cette technique permet de construire un site web selon la logique de ses utilisateurs.

Ci-dessous, un test de tri de cartes effectué à l’aide du logiciel OptimalSort ™.

Tri de cartes effectué à l'aide du logiciel OptimalSort

Tri de cartes effectué à l’aide d’un logiciel
Source : Optimalworkshop

Certains logiciels de tri de cartes permettent d’effectuer le test à distance (dans un contexte international, par exemple), enregistrent les résultats, analysent les corrélations et proposent différents types de diagrammes :

  1. La matrice de similitude (similarity matrix), qui indique le degré de proximité entre chaque paire de contenu.
  2. La grille de standardisation (standardization grid), qui indique la distribution des contenus au sein des catégories proposées.
  3. Les dendrogrammes (dendrograms), qui représentent différents degrés de regroupement de contenu, toujours sur une base statistique.

Notez qu’un test plus artisanal, avec de simples petits cartons de papier, peut déjà s’avérer très utile.

Il va de soi que le test du tri de cartes doit être effectué auprès d’utilisateurs externes, et non de personnes qui font partie de l’entreprise ou de l’équipe projet. C’est tout l’enjeu de la démarche : adopter la logique des utilisateurs.


Pour aller plus loin :