Accueil » Blog » Outils de gestion de contenu : la grande imposture ?

Outils de gestion de contenu : la grande imposture ?

Il y a quelques années, au sortir de la crise Internet faisant suite à l’éclatement de la bulle boursière, le monde informatique a sorti une solution de son chapeau : le CMS, Content Manager System. Traduisez : outil de gestion de contenu.


Ce qu’on vous a vendu :

  1. La simplicité (publier un contenu ne nécessite plus de connaissances informatiques)
  2. L’autonomie (pour les mêmes raisons)
  3. La disponibilité (possibilité d’éditer le contenu à distance, à tout moment)
  4. La pérennité (grâce au principe de séparation du contenant et du contenu)
  5. Les économies (uniquement un investissement au démarrage, très vite amorti)

 


L’ampleur de la déception

Les résultats ne sont pas toujours – loin s’en faut – à la hauteur des espérances. A côté de quelques clients satisfaits, on en trouve beaucoup d’autres qui ont payé très cher des solutions qui les enchaînent. A examiner la situation de certains de mes clients, je pleure face à l’ampleur de l’imposture.

Prenons le cas de mon client X. Il a payé cher (plus de 100.000 EUR, plus un contrat annuel d’hébergement au prix fort) la création d’un CMS pour son entreprise. L’utilisation de ce CMS est une abomination. Une punition. Un harcèlement moral. C’est à peine s’il est possible d’y faire un copier-coller. Impossible d’effectuer une recherche par mot clé. L’interface est aussi souple qu’un vieux rhinocéros. Désirez-vous placer un encart d’information à droite ? …Vous êtes bon pour un développement complémentaire ! Sans compter les bugs dont on s’est fait une raison.

Je ne parlerai pas de mon client Z qui a payé plusieurs centaines de milliers d’euros pour une solution pourtant connue et qui, au terme de trois ans de développement, entrevoit péniblement les premières expériences pilotes.

On a acheté la liberté. On a reçu des menottes.

Bien sûr, ce n’est pas le lot de tous les clients. Mais j’en connais plus d’un qui est logé à cette enseigne. Beaucoup de développements ont été faits sur mesure. Avec de nombreuses erreurs de jeunesse à la clé.


A quoi ressemble le CMS de l’avenir ?

C’est la question qui m’intéresse aujourd’hui. Je ne nie pas l’intérêt d’un bon CMS pour une entreprise, en particulier de grosse taille. Mais je reste frappé, depuis le début, par l’aridité des interfaces d’administration des CMS de première génération.

Je fais appel à vous, cher lecteur, pour nous aiguiller vers des solutions innovatrices en matière de gestion de contenu. Avez-vous fait l’expérience (en tant que producteur de contenu, pas en tant que développeur) d’un outil VRAIMENT simple et efficace ? Faites-le nous savoir ! Prises d’écran bienvenues. Vendeurs de solutions s’abstenir.

Avant de faire le choix d’un CMS, lisez notre fiche !

Commentaires des lecteurs

  • Comment by Ced — 9 June 2006

    Un outil VRAIMENT simple et efficace ? CMS Made Simple http://www.cmsmadesimple.org/ http://www.fredcavazza.net/index.php?2006/01/24/1034-outils-de-gestion-de-contenu-plus-c-est-simple-et-moins-c-est-complique

  • Comment by phoenix — 9 June 2006

    Interessant. J’ai eu l’occasion pour le developpement d’un outil de reporting d’utiliser dotProject solution opensource de gestion de projet en ligne (pas tout a fait ce qu’on entend par CMS donc). Bien fait mais assez complexe à adapter aux besoins de l’entreprise. Je suis assez d’accord sur le fait que les bon CMS sont difficiles à trouver en particulier pour les entreprises de grosses tailles.

  • Comment by Moimeme — 9 June 2006

    Celui-ci est vraiment sympa par contre firefox only.

    http://www.nextcms.fr

  • Comment by Stéphane Carpentier — 9 June 2006

    Pourquoi réinventer la roue quand des solutions opensource sont là pour faciliter la vie et faire des tests en situation rapidement et à moindre coût ? En matière de solutions cms opensource du couple php/mysql, il y a pléthore comme l’atteste ce site : http://www.opensourcecms.com/ Si une entreprise cherche un framework de base ou une solution intégrée, il suffit de se servir. J’en ai testé une 10n pour mes clients et ceux qui semblent les plus prometteurs en terme de souplesse sont : drupal et modx. Les deux permettent de gérer finement les droits des utilisateurs/contributeurs, l’habillage et le placement du contenu. Il est évident malgré tout que la courbe d’apprentissage peut-être relativement élevée selon le résultat recherché, si c’est un blog d’entreprise ou un site multi-langues. Dans un autre langage le couple “ruby on rails” est également très prometteur. Entièrement pensé en programmation orientée objet, les possibilités sont énormes et ont donné des applications web formidables comme ce que fait 37signal, avec basecamp notamment. La connaissance de la POO est un prérequis, tout comme celle de Ruby. Bref, cette solution est à réserver à une équipe de développeurs prêt à se former, à la condition que le projet justifie une telle formation. Parfois le presque out-of-the-box de certains cms peut-être suffisant.

  • Comment by delcroix — 9 June 2006

    Pourquoi pas un WordPress ou un DotClear, normalement outil de blogs… Un exemple avec WordPress, le site de l’UFR Idist….

  • Comment by Gregoire — 9 June 2006

    Il y a des solutions open source type LAMP qui ont fait leurs preuves. Je pense au “vieux” SPIP et au plus récent Text pattern qui sont tous les deux des outils simples à mettre en place et largement en mesure de répondre à des besoins simples de publication – type intranet ou site corporate.

    Petite remarque non technique : ce n’est pas forcément l’outil qui est par nature une usine à gaz ; ce sont bien plus souvent les process qui exigent de l’outil qu’il se transforme en usine à gaz.

  • Comment by EmG — 10 June 2006

    Un CMS plutôt convivial tant au niveau de l’installation que du back office est le CMS JOOMLA (open source): http://www.joomla.fr/. Mes clients en sont plutôt contents et l’on peut le déployer avec un budget modeste. Maintenant les possibilité d’édition sont limités (l’éditeur wysiwyg intégré est basique) et il y a souvent des problèmes de compatibilité au niveau des navigateurs (pr le back office)

    Maintenant il faut malgré tout former le client à la prise main et je trouve que parfois le CMS n’est pas très utile (peu de mise à jour). Parfois je préconise le déploiement de solution ultra simple : un site statique en html (développé avec Dreamweaver) et l’outil Contribute (Adobe / Macromedia) pour mettre à jour certaines pages (actus, contact, etc…).

  • Comment by sverbois — 10 June 2006

    A quoi ressemble le CMS de l’avenir ? A PLONE 😉

    PLONE est un CMS (terme fourre-tout qui ne veut pas dire grand chose) libre (GPL).

    En Belgique, PLONE est utilisé pour le site de l’université de Namur (www.fundp.ac.be) et les sites de différentes communes de Wallonie (www.communesplone.be).

    Quelques “screencasts” sont disponibles ici :

    Si vous désirez en savoir plus sur PLONE et sa communauté en Belgique, je vous conseille la page http://www.plone.be et pourquoi pas un PLIP à Namur (www.plips.be).

    Quelques (milliers) de sites qui utilisent PLONE )

    N’hésitez pas à prendre contact avec moi pour en savoir plus.

  • Comment by Yannick Lejeune, Management, Marketing, Web2.0, High-Tech et Nouveaux Médias — 12 June 2006

    Pas de CMS (pour l’instant)

    Dans le cadre du déploiement de pas mal de nouveaux sites, j’ai pris la décision de contourner l’utilisation des usines à gaz que sont les CMS. La décision en étonne certains qui voient dans ces produits la solution à tous

  • Comment by & ... avec de vrais morceaux de Barrabé dedans — 12 June 2006

    CMS: bien pensé, ça devient un intranet utile

    Devant l’ampleur des flux documentaires au sein de l’entreprise, nombreuses sont celles mettant en place un CMS. Dans la société qui m’emploie nous avons fait le choix d’un outil hybride: un CMS, avec des applications de gestion quotidienne autour….

  • Comment by Joseph — 12 June 2006

    En Belgique il y a NeoCMS aussi:

  • Comment by Laurent — 13 June 2006

    Bon, je ne vais pas vraiment proposer un CMS dans le sens gestion des versions, déploiement des sites, etc… mais plutôt d’un outil de saisie de contenu simple, efficace et qui répond à 95% des cas rencontrés.

    En terme d’expérience utilisateur, facilité, le meillers que j’ai jamais vu s’appelle macromedia contribute. Ce n’est pas browser baser mais c’est génial.

    Mon expérience : 30 minutes montre en main et l’outil est assimilé par quelqu’un qui n’y connait rien.

    Intégrer une image, un document, etc… est un jeu d’enfant.

    La saisie du contenu est contrôlable avec des templates DWT que l’on peut parser pour extraire de l’XML et synchroniser avec DB, meta data, taxonomies, etc…

    Oki, c’est pas un CMS mais c’est terriblement efficace quand on ne pense qu’à l’utilisateur final.

    Vais faire un screencast à l’occasion et comment monter une couche CMS en utilisant Contribute

  • Comment by Nextweb — 13 June 2006

    Bonjour, je viens de lire avec plaisir les commentaires et aussi l’article Ô combien “bien senti” de Jean-Marc. La plupart des CMS sont des usines à gaz, car développés dans une logique ‘informaticienne’ et non pas une logique de prise en main “instinctive”.

    Je vous recommande de tester ou de visiter le site de notre produit NextCMS, le premier à utiliser une interface XUL et à produire des sites 100% W3C.

    Les fonctionnalités les plus sympas sont : glisser-déposer de X fichiers pour effectuer des upload, mais aussi pour déplacer des éléments dans l’arborescence du site…

    Optimisation TRES avancée du référencement et possibilité de totalement respecter les règles de l’accessibilité…

    Le net sans prise de tête !

    OK il a un coût, mais celui-ci est amorti imméditament grâce à la simplicité de mise en oeuvre sur des projets avec des budgets d’environ 10k€

  • Comment by Nicolas — 13 June 2006

    Je pense que wordpress est une très bonne solution de blog mais suffisament souple pour permettre une utilisation de CMS. D’ailleurs une section viens d’ouvrir à ce propos sur wordpress-fr.net

    CMSMS est assez sympa aussi, le système de template n’est pas suffisament souple mais il a le mérite d’être conforme aux standards.

    Sinon je confirme que MODx va devenir certainement l’un des meilleurs CMS (et + framework) mais il faut attendre encore un peu…

    Quelle que soit la solution choisi il faut savoir trouver le bon compromis entre les besoins d’un client, leur disponibilité (à apprendre et à se servir du cms) et leur niveau “technique”.

    Le meilleur outil est celui que le client saura utiliser 😉

  • Comment by Nicolas — 13 June 2006

    j’ai manqué la prévisualisation ! excusez moi pour les fautes ;p

  • Comment by Fabrice — 13 June 2006

    Bonjour,

    J’utilise Joomla , Mambo et spip comme cms open source pour la plupart de mes clients. La plupart du temps les objectifs d’autonomie (vis à vis du contenu), de simplicité, de disponibilité et d’économie sont trés bien rencontrés.

    Même si ils ne sont pas des exemples parfaits d’ergonomie, ils sont parfaitement utilisables pour des non-techniciens 🙂 aprés quelques heures de formation.

    Maintenant, je pense également que le CMS va encore évoluer comme va encore évoluer le monde du web…. Le CMS du futur … le choix ne sera pas évident car il devra non seulement être simple et efficace, mais pouvoir répondre parfaitement aux cahiers des charges des clients (c’est pour cela que j’utilise Joomla pour l’instant, il a un nombre impressionnant de composants open source !).

    Je pense que d’ici quelques temps de nouveaux cms open source apparaîtront basés sur des technologies plus user-friendly, sur des interfaces plus ergonomiques.

    Ceci dit, si vous en connaissez déjà, je suis preneur 🙂

  • Comment by jmh — 15 June 2006

    Merci pour vos nombreuses contributions intéressantes. J’enchaîne par deux autres billets sur le sujet.

  • Comment by Dominique Hebert — 17 June 2006

    Bonjour,

    Cela fait deux ans que je me suis converti aux CMS Open Source. J’ai utilisé SPIP, Mambo-Joomla, Typo3 qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvéniants, mais actuellement, nous développons un portail d’information et de collaboration multi-langues avec CMS, Forum, Blog/Rss, Newletters, Gestion des adhérents et nous utilisons DRUPAL qui me permet de mettre en oeuvre très simplement la solution que j’avais en tête depuis quelques mois.

  • Comment by xhtml — 18 June 2006

    Bonjour,

    Le fait d’avoir fait une mauvaise expérience avec un CMS ne permet pas d’affirmer que les CMS sont une grande imposture.

    A mon avis le future des applications du type “Browser Only” c’est d’être indépendant du tout browser mais surtout être indépendant de toute résolutions et de support (Ecrans, papier, etc).

  • Comment by Lanquarem — 21 June 2006

    Une source d’information très pertinente sur les CMS : le site de la webagency Smile (www.smile.fr), qui publie un “livre blanc des solutions CMS open source” téléchargeable gratuitement. Je signale au passage que je n’ai aucune action chez Smile. Leur livre blanc est précieux, car il distingue bien les “petits cms” du genre SPIP ou Joomla, adaptés à la publication d’un site web ou d’un portail, et les cms d’entreprise, destinés à être alimentés et utilisés par plusieurs dizaines de personnes avec des formats de documents divers et variés.

  • Comment by Lanquarem — 21 June 2006

    … Et on trouve aussi sur leur site un guide (tout aussi gratuit) intitulé “200 questions pour choisir un CMS”.

  • Comment by AJblog — 22 June 2006

    Vu chez les autres : Réflexion sur les CMS

    Jean-Marc Hardy ( 60questions.net, redaction.be ) a lancé il y’a quelques temps une réflexion sur les CMS sur son blog. Partant d’un constat, à prioris négatif, Jean-Marc lance un pavé dans la mare avec un titre un brin provocateur pour…

  • Comment by PatZone — 7 August 2006

    à voir :

  • Comment by Dominique — 14 August 2006

    Je suis surpris que l’on oppose les CMS open source (souvent orientés pour des sites communautaires) aux grandes solutions chères. Il existe de nombreux éditeurs (et donc côté client, non plus côté serveur) très accessibles pour des clients non initiés. Macromedia Contribute en est, pour moi, un excellent exemple. Pour un budget modeste puisque la licence n’est que de 149 EUR.

  • Comment by POLOPHE — 25 August 2006

    J’ai le choix entre 2 CMS TYPO3 et DotNetNuke ? qu’en pensez vous ?

  • Comment by jacobi — 30 August 2006

    Une gestion de documents (c.à.d. mise en ligne et partage d’informations numérisées) simple et facile à prendre en main par les utilisateurs car interface conforme à leurs habitudes de travail à voir sur

  • Comment by C50 — 25 September 2006

    Le CMS Plone (depuis sa version 2 en 2004) est vraiment un outil intuitif et surtout … évolutif ! C’est le LEGO des CMS actuels. L’intégrateur de solutions y trouvera son bonheur, le développeur s’extasiera devant l’énorme potentiel du langage python.

  • Comment by C50 — 25 September 2006

    Le CMS Plone (depuis sa version 2 en 2004) est vraiment un outil intuitif et surtout … évolutif ! C’est le LEGO des CMS actuels. L’intégrateur de solutions y trouvera son bonheur, le développeur s’extasiera devant l’énorme potentiel du langage python.

  • Comment by Jean-Jacques — 25 October 2006

    Bonjour! Moi j’utilise WordPress pour mon site de petites annonces. Et même avec les 36 000 communes de France référencées, ça tient la barque ! ( http://www.monpatelin.fr ) Comme quoi avec un peu de travail, il est possible de tout faire avec les outils de blogs !

  • Comment by tof — 28 December 2006

    Moi j’ai essayé la pluspart des cms php et j’ai juste retenu que spip marchait très bien, mais dépassé, typo bien meais extrêmement compliqué mais j’attends beaucoup de modx qui à l’air vraiment simple, paramétrable, avec un graphiqme séparé du code mais la version actuelle n’est pas encore assez poussée. Coté java je ne sais pas, pas étudié.

  • Comment by nextweb — 29 March 2007

    Bonjour à tous, juste une annonce : NextCMS jusque là propriétaire, passe en OpenSource… Avis aux amateurs. NextCMS est le premier CMS en XUL 100% W3C et actuellement nous travaillons dur à intégrer des assistants pour optimiser l’accessibilité… Contributions, recommandations et pub de bouche à oreille Bienvenus !!!

    ;-)))

  • Comment by Jin-Roh — 6 May 2007

    Oui mais quand ?

  • Comment by cmsmadesimple — 12 June 2007

    le site de la communauté francophone ce cmsmadesimple est en ligne: http://www.cmsmadesimple.fr

  • Comment by Fabien — 21 October 2008

    Bonjour à tous, je m’appelle Fabien BRANCHUT, je suis le directeur technique de la société STUDIO VITAMINE. Nous en avions marre de voir des clients piégés par leurs prestataires Internet : impossibilité d’accéder aux sources, ergonomie nulle, développements baclés… Je souhaiterais profiter de l’analyse de Jean-Marc Hardy pour signaler que nous venons de développer un outil de gestion de contenu sous le nom de "Vitamine CMS" qui a pour objectif de confirmer les 5 grands fondements : simplicité, autonomie, disponibilité, pérennité, économies (http://www.studiovitamine.com/ou...

  • Comment by Fabien BRANCHUT — 14 December 2008

    Bonjour à tous, lassés de voir des clients piégés par leurs prestataires : impossibilité d’accéder aux sources, ergonomie nulle, développements baclés… Je souhaiterais profiter de l’analyse de Jean-Marc Hardy pour signaler que nous venons de développer un outil de gestion de contenu "Vitamine CMS" http://www.studiovitamine.com/vi... ayant pour objectif de confirmer les 5 grands fondements : simplicité, autonomie, disponibilité, pérennité, économies

  • Comment by Baptiste — 3 March 2010

    J’aime bien joomla, gratuit, et façile à utiliser… Il convient pour la plupart des sites qui ont vocation à promouvoir une entreprise ou une association. Il parait même qu’il peut gérer une communauté…

  • Comment by Julien G — 3 June 2010

    Au risque de faire un peu tâche dans le décors, mon avis diffère de la majorité des commentaires. Il y’a quelques années, je cherchai une solution qui me permettait d’arrêter le "bidouillage" php et mettre tous mes futurs sites sur une base propre, et souple. Disons que je voulais "professionnaliser" ma manière de construire des sites web. Avant celà, je montait des parties admin tout from scratch, et quand je replongeais dedans quelques mois après, je pouvais pleurer pour faire une modif. Je me suis alors tourné vers les CMS. Je vais vous exprimer mon premier ressentiment : Quel bordel ! Déjà, il y’en a 50 différents, qui proposent tous à peut près la même chose et qui vendent "la simplicité". Excusez moi, mais je n’ai jamais trouvé un seul CMS "simple". Des tas d’options de tous les côtés, qui ne correspondent à rien, ou qui n’on strictement aucune utilité dans un projet donné. Les deux seuls qui sortent leur épingle du jeu pour moi son WordPress, et Typolight, peu connu, mais qui m’a agréablement surpris. J’avais toujours un problème pour réaliser ce que vraiment j’avais en tête. J’ai alors pris une tout autre direction : le framework PHP. J’utilise maintenant depuis des années CakePhp, et là, enfin, je sais ce que je développe. Je sais où je vais, mes projets sont devenus tout à coup… Limpide. En utilisant cette méthode, je répond vraiment à la demande du client, et je n’ai pas de réponse du genre… Oui mais ce module à été conçu de tel façon donc ce que vous demandez nécessite de modifier le module etc… Là je prend la demande en notte, je code (beaucoup plus rapidement, grâce à cakephp, ce qui est le but quand même hein), et mon client est satisfait que mon développement lui permette de faire exactement ce à quoi il s’attend. Certes l’apprentissage du framework demande un certain temps, comme pour un CMS d’ailleur, mais en tant que développeur je prend beaucoup plus de plaisir à écrire un code "élégant" et propre, qui réponde idéalement à une demande client, plutôt que d’évoluer sous le flou technique d’un CMS donc on se demande à quoi sert tel ou tel fichier. Désormais, je me suis construit une base de système d’administration, que je réutilise pour tous mes sites, et lorsqu’un client me demande une modif, je sais que je peut répondre à 100% à sa demande, car JE créer mon code. L’intêret d’utiliser CakePhp et que je met 5 minutes à développer une option, que sans l’utiliser je prendrai une après midi. Voilà, c’était mon point de vue, je trouve Joomla repoussant, Drupal incompréhensible, et je dis, oui au développement à la main (avec l’aide d’un framework), car nous sommes des concepteurs de sites, et nous nous devons de fournir à nos clients des outils qui sont simples d’utilisation, évolutifs, et bien pensés et conçus. Bien à vous !

  • Comment by alex — 4 July 2010

    Nous avons aussi opté pour le framework Cake php, pour notre site de petites annonces (www.lepetitgratuit.fr), et c’est impeccable, plus clair et souple, bref entièrement d’accord avec toi julien 🙂

  • Comment by J-Lou — 6 July 2010

    Bonjour,

    ces contributions m’étonnent, car elles semblent oublier un point essentiel propre à toutes les applications permettant de gérer des sites web : le CMS n’est qu’un aspect de la création d’un site. En amont, il y a la création graphique puis son intégration, c’est à dire du code à réaliser (un gabarit HTML ou XHTML et une / des feuille(s) de style (fichier CSS)). Et là, il faut coder. Il existe quelques outils qui permettent de générer automatiquement (mais c’est du vite dit) ce type de fichier, voire des sites où il est possible de télécharger des gabarits tout fait, mais c’est d’une pauvreté affligeante. Je ne parle pas des outils où on peut tout bouger en un clic de souris. Ils utilisent tous des technologies propriétaires ou liées aux prestataires (souvent basée sur du FLASH ou des bibliothèques C++, voire Php, non conformes aux recommandations gouvernementales, voire aux W3C !) – cf. les outils à la Jimdo par exemple (attention, ce n’est pas une critique que je fais, je les trouve très pratique pour certains besoins, mais dans ce cas, il faut connaître leurs limites).

    Dire qu’un CMS peut être utilisé par n’importe qui est une absurdité. Se sont avant tout des outils d’informaticiens qui offrent quelques facilités éditoriales, mais rien de plus.

    J’ai du mal à comprendre pourquoi, dans la pensée des gens qui ont un ordinateur, faire de l’informatique est considéré comme intuitif (alors que certaines personnes font des études dans ce domaine). Pour prendre une image, vous sentez-vous mécanicien parce que vous savez conduire une voiture ? En cas de panne, savez-vous réparer votre voiture. Si vous voulez la faire évoluer, rajoutez-vous des pièces dans le moteur ? Pourtant, vous utilisez votre voiture peut être tous les jours.

    En conclusion, les CMS nécessitent une réelle compétence technique (infographie + intégration + développement), si on souhaite un site qui sorte de l’ordinaire (donc attractif, séducteur et qui fidélise). Le seul domaine où le technicien n’est pas utile, de fait, est le contenu (qu’il soit textuel ou multimédia).
    Il n’y a donc pas un meilleur outil qu’un autre, il faut juste bien identifier le besoin d’un client, avoir une vraie connaissance des outils et des technologies qui les portent (quand utiliser un CMS en Php plutôt qu’en Java, par exemple) et trouver les fonctionnalités qui vont faire mouche auprès des internautes qui consulteront le site.

    Cordialement.

    J-Lou

  • Comment by JJ — 6 July 2010

    C’est un billet qui dit bien haut ce que beaucoup pensent tout bas, toutefois il favorise essentiellement la publicité déguisée. Celui qui ne voit pas ça ne devrait pas travailler dans le domaine de l’influence web…
    Alors je vais m’y livrer aussi : on est plusieurs experts à utiliser Yacs, un CMS, comme un framework de développement. Yacs se trouve sur http://www.yacs.fr , quant aux professionnels qui en font quelque chose, on les trouve sur http://www.yacs.pro Grosso modo, avec Yacs, vous avez non seulement tout ce qu’on peut attendre en terme fonctionnel d’un CMS communautaire dédié à l’édition en ligne, mais pour les développeurs et les agences vous avez un système très stable permettant d’être surchargé par n’importe quel overlay : en somme les fonctionnalités les plus courantes intègrant les nouvelles technologies peuvent être personnalisée à l’envie, tout en se passant de la notion de plugin externe et tous les problèmes qu’on lui connaît.

    Cordialement

  • Comment by Bernard Patrick — 6 June 2012

    Pour avoir utilisé le CMS, Vitamine CMS de Studio Vitamine, c’est vraiment un superbe outil. Super simple à utiliser, personnellement je n’ai rien vu de mieux. A tester http://www.studiovitamine.com

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.