Accueil » Blog » Décentralisation de la production de contenus : le trio indispensable

Décentralisation de la production de contenus : le trio indispensable

J’ai donné aujourd’hui une Xème formation “Ecrire pour l’intranet” dans une DG à la Commission européenne.

Les participants étaient des fonctionnaires, peu expérimentés en rédaction, à qui l’on demande dorénavant de contribuer à la mise à jour des sections les concernant.

Grande nouveauté : la formation a été introduite par le chef d’unité, qui a insisté sur l’importance de la communication au sein de l’institution. “C’est la communication qui déterminera l’échec ou la réussite”, a-t-il indiqué.

En fin de journée, le webmaster du site intranet est apparu pour répondre à différentes questions concernant l’outil de gestion de contenu ainsi que l’architecture du site.

Cela n’a l’air de rien, mais, comparativement à toutes ces formations qui accueillent un public hétéroclite sans prendre la peine de recadrer la formation dans un contexte organisationnel, il s’agit ici d’un pas significatif.

Management + Coordinateur éditorial + Contributeurs de contenu

Sans ce trio relationnel, il n’y a pas de décentralisation qui tienne.

  1. Le management donne l’impulsion, assure la légitimité du projet et libère des ressources.
  2. Le coordinateur éditorial veille à l’équilibre des contenus et apporte une vision transversale.
  3. Les contributeurs interviennent chacun pour leur part, dans un cadre bien établi.

Si vous souhaitez décentraliser votre rédaction, faites appel à nos rédacteurs.

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.