Accueil » Blog » Oooh, shocking translation!

Oooh, shocking translation!

Afin de venir à bout d’un petit dossier que je rédigeais en Anglais, cette semaine, j’ai procédé à quelques vérifications auprès d’un service de traduction automatique.

Plus précisément, je désirais connaître la traduction du verbe “se satisfaire” (se satisfaire d’une mise en page élémentaire)… et voilà que l’outil de traduction, dont je ne dévoilerai pas le nom, me propose : “masturbate“.

Je ne pense pas que cette traduction eût été du meilleur effet pour mes clients anglophones 😉

Décidément, MiKE avait raison, en matière de traduction, la machine ne fait pas le poids face à l’homme.

Commentaires des lecteurs

  • Comment by MiKE — 30 March 2007

    Et si veux trouver pire encore :

    http://motsandco.com/jourapresjour/images/ecrous.jpg

  • Comment by jmh — 30 March 2007

    @ MiKE : trop fort ! Voilà une traduction à couper l’appétit.

  • Comment by Matthieu — 13 April 2007

    Comme quoi, les machines ne remplacent pas la main de l’homme pour se satisfaire d’un point de vue pro.

  • Comment by jmh — 3 July 2007

    Voir aussi ce petit billet de BrainsFeed : Google Translate, peut mieux faire.

  • Comment by Lily - Beach Jewelry — 12 January 2009

    Haha, ça c’est vraiment une confusion linguistique de chic. Vous savez, ce n’est pas tout à fait le cas pire. Presque chaque mot possédant une acception euphémique sera traduit par une des ces machines à traduction inférnales d’une façon peu appropriée et pudique. Pour la première fois le sens de l’expression « déballer ses outils » au sens de « quitter son pantalon » avec sa continuation potentielle proposée par cet outil de traduction demeurant inconnu sonne si littéralement pour moi.

  • Comment by Terry Research — 15 March 2009

    haha ;)))

  • Comment by traducteur — 17 April 2009

    jamais un robot traducteur ne pourra remplacer un vrai traducteur..

  • Comment by Traducteur anglais — 31 August 2011

    Et oui, shocking ! La traduction humaine a encore de beaux jours devant elle, tant que les machines ne comprendront pas les nuances et le contexte. Mais elles s’améliorent, c’est clair.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.