Accueil » Blog » Les entreprises négligent le potentiel des blogs

Les entreprises négligent le potentiel des blogs

Seulement 6% des entreprises belges utilisent un blog comme mode de communication. 56 % des entreprises n’y voient même pas une opportunité.

C’est ce qui ressort d’une enquête sur le “corporate blogging” réalisée par l’agence de communication Leads United et relayée par l’Echo.

Parmi les interrogés qui voient l’utilité d’un blog d’entreprise, 89 % estiment que le blog peut servir à la communication externe. Une grande majorité considère le weblog comme un outil de marketing et pas comme un moyen de provoquer une discussion autour de l’entreprise, de communiquer en interne ou de pratiquer le community building.

C’est bizarre. Pour ma part, c’est plutôt en communication interne que j’entrevois tout le bénéfice du blog d’entreprise.

Quelques idées :

  • Un blog “innovation” : Le personnel de l’entreprise y partagerait idées et suggestions sur la manière de faire évoluer les produits et services de l’entreprise. De quoi inscrire les bonnes idées et les soumettre immédiatement au feu de la critique (constructive).
  • Un blog “revue de presse” : N’importe quel employé de l’entreprise aurait l’occasion d’y signaler tout article de presse, reportage télé ou radio évoquant le nom de l’entreprise ou de ses concurrents directs.
  • Un wiki “favoris” : Les employés d’une entreprise pourraient dresser une liste collective de favoris (sites web utiles), dans différentes catégories liées à la vie de l’entreprise. Tout un chacun pourrait évaluer l’utilité de chaque site, de manière à générer un indice de pertinence global.

Je crois en ces solutions. Beaucoup plus que le blog externe qui convient parfaitement à un consultant, mais m’apparaît plus délicat pour une entreprise de moyenne ou grande taille. Le risque est alors de déraper dans “le show du patron” ou la récupération.

Et vous, vous y croyez au blog d’entreprise ?

Si vous souhaitez animer votre blog, faites appel à nos services de rédaction web.

Commentaires des lecteurs

  • Comment by Francois Lamotte — 28 April 2007

    Oui 😀

    D’ailleurs les blogs internes sont plus facile à démarrer que des blogs externes, pour une raison toute simple. De manière générale les entreprises adorent le contrôle. La crainte du blog externe va être de savoir ce qui pourrait échapper à ce fameux contrôle. Il y a beaucoup de choses à dire sur les fantasmes liés ce sujet … mais on y reviendra une autre fois.

    Pour un usage du blog interne, les deux niveaux de collaborations qui fonctionnent plutôt bien sont “le projet” et “les réunions thématiques”.

    Pour être plus généraliste encore, toute activité liée aux emails collectifs à une place sur un blog interne.

    Commencer des blogs internes par des sujets associés une activité existante sera plus facile a expliquer et à faire passer auprès des collègues à impliquer.

    Plusieurs outils de blogging offrent différents niveaux d’alertes (relais email par exemple) qui permettent de tenir informé les différentes personnes impliquées sur le thème du blog. Le principal bénéfice est la centralisation d’une archive complète qui facilitera la recherche et/ou la synthèse de certains points.

    Le blog projet a une durée de vie. Il reste disponible sous forme d’archive après sa clôture. Pendant le projet il sert à tout. Collecter les idées, les variantes, les problèmes à résoudre, les solutions, alternatives, … Le système de catégories permet de structurer le coté fourre-tout et un gestion de tags (mots-clés) permet de relier des sujets transversaux. Contrairement à l’email collectif où la discussion se disperse par petits bouts souvent impossibles à relier après coup, le blog par sa simplicité permet de mieux centraliser l’information.

    Pour les réunions thématiques, je veux parler des réunions de management, du comité travail, d’équipe de service (consultants toujours en déplacement externe), entre départements complémentaires, ….

    Toutes ces réunions impliquent toujours un minimum de préparation. Collecter un feedback des intervenants pour collecter les sujets à aborder, structurer un ordre du jour, prise de notes durant la réunion, etc.

    Ici aussi le blog offre différents avantages qui simplifient la vie de toutes les personnes impliquées dans ces processus.

    Chaque sujet de la réunion fait l’objet d’une note sur le blog qui va susciter différents commentaires. Prenons l’exemple d’une réunion mensuelle. Plutôt que de collecter les sujets quelques jours avant l’échéance, le blog va permettre une diffusion instantanée de l’information. En fin de cycle au moment de préparer la réunion, une note servira de table des matière et reliera les sujets retenus qui auront été pré-discutés. Au moment de la réunion, tout le monde gagne du temps car le terrain a déjà été débroussaillé.

    Le mémo du meeting s’intégrera directement dans la note “table des matière” reliant déjà les différentes discussions.

    Plusieurs applications de blogging sont d’ailleurs orienté “gestion de projet”. Elles permettent de centraliser des fichiers (pdf, ppt, xls, …), de gérer des ToDo listes, etc.

    Pour les consultants qui sont toujours en déplacement, le blog est également un outil formidable pour partager une expérience. Certains utilisent des mailing-listes internes. Mais on retrouve les mêmes problématiques de l’archive email.

    Au final ces nouvelles pratiques de travail en mode collaboratif apportent beaucoup d’avantages.

    Mais il n’y a pas de baguette magique. Devant la nouveauté, il faut toujours des évangélistes même au sein des entreprises qui prennent le mord au dent et qui tirent la charette. Il faut pousser, stimuler, décoincer beaucoup de personnes.

    Il y a plusieurs phases. Celles où tout le monde lit les notes mais n’ose pas commenter (même si paradoxalement ils le font déjà facilement par emails collectif). Puis il y a le pas d’écrire des notes. Ici j’ai souvent vu, certains envoyer des emails à ceux qui écrivent déjà des notes pour suggérer une idée, un contenu ou des hyperliens à publier sur le blog.

  • Comment by fred — 28 April 2007

    Joli commentaire, M. françois Lamotte. très complet et très instructif.

    En ne maîtrisant pas un blog où les employés peuvent s’exprimer, l’entreprise s’expose à voir un blog se créer en dehors de son périmètre de contrôle. C’est beaucoup plus dangereux pour elle.

    Toyota en a fait l’amère expérience il y a quelques mois.

  • Comment by Charles — 29 April 2007

    Les blogs d’entreprise? Oui, bien sûr! En interne comme en externe. Mais comme outil marketing, attention à ce qu’on entend par “marketing”: le blog est un outil de communication horizontale, pas verticale à l’ancienne! Un bon exemple: Nuts about Southwest (USA) que je viens de commenter brièvement sur mon blog: http://blog.pickme.be/2007/04/28/happy-birthday-to-you-southwest/

  • Comment by gv — 30 April 2007

    Bonjour,

    Un message pour illustrer le propos. Exemple de blog créé par un groupe de salariés de la société Yves Rocher ; ce blog a su séduire la direction qui a décidé de financer l’opération et de l’utiliser en externe. Source : http://www.journaldunet.com/0703/070329-net-yves-rocher-vegetaliseurs.shtml

  • Comment by jmh — 30 April 2007

    @ gv : Merci pour cet exemple. Au passage, signalons aussi l’impeccable design graphique de ce blog.

  • Comment by jmh — 30 April 2007

    @ François : Merci pour ta contribution consistante. Un commentaire qui mériterait de devenir billet 😉

  • Comment by VEGETALISEURS — 29 October 2007

    Bonjour,

    Vous en avez parlé sur votre blog. Permettez moi de vous en reparler aujourd’hui.

    Le site des Végétaliseurs est enfin en ligne ! Je vous invite à le visiter et à le faire découvrir à tous les fous de nature !

    Vous trouverez ci-dessous notre nouveau bouton de soutien :

    Je vous remercie de bien vouloir prendre en compte cette information et de nous renvoyer le vôtre en échange.

    A très bientôt sur le site !

    
    	

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.