Accueil » Blog » Le choc des cultures… du Web

Le choc des cultures… du Web

J’aime le côté multidisciplinaire de notre profession. Le fait que la conception d’un site web se situe à cheval entre plusieurs cultures : informatique, graphisme, marketing, communication,… Plus ces nouveaux métiers qui surgissent : référenceur, ergonome, spécialiste en accessibilité,…

Bien souvent, les différentes spécialités agissent de concert. Les principes d’ergonomie et les recommandations d’accessibilité, par exemple, oeuvrent globalement dans la même direction.

Mais il arrive que les règles entrent en conflit :

Esthétique >< Référencement

Oh, quelle belle police de caractère, très graphique, pour mes gros titres !
Oui, mais si elle nous oblige à utiliser une image, empêchant du même coup les moteurs de recherche de la reconnaître comme un titre.

Ergonomie >< Référencement

L’ergonomie nous impose de limiter la densité informationnelle. Faire court.
Le référencement, à l’inverse, nous pousse à augmenter la masse de contenu et de mots clés.

Accessibilité >< Ergonomie

Un graphique animé vaut parfois un long discours.
Oui, mais pas pour un aveugle.

Ergonomie >< Ergonomie

Au sein d’une même spécialité (dans ce cas-ci l’ergonomie), certaines règles peuvent entrer en conflit :

Le principe d‘action minimale nous impose de réduire le nombre de clics nécessaires pour atteindre une information.
OK, mais si vous donnez accès à toutes les informations de votre site en un seul clic, au départ de la page d’accueil, vous risquez fort de surcharger cette dernière. Le principe d‘action minimale entre alors en conflit avec un autre principe qui impose de limiter la densité informationnelle et le nombre de choix. Un équilibre est à trouver entre ces deux règles.

Dans un processus d’achat en ligne, le principe d‘action minimale, encore lui, nous inciterait à valider immédiatement toute commande.
Oui, mais, une demande de confirmation n’est-elle pas rassurante ? C’est là que deux principes d’ergonomie entrent à nouveau en compétition : le principe d‘action minimale et celui du contrôle utilisateur.

Ce ne sont que quelques exemples. Vous en avez vécu d’autres ?

Faites appel à nos services en refonte de site web, nous y conjuguons toutes les expertises en complémentarité et en synergie.

Commentaires des lecteurs

  • Comment by Elie — 6 May 2007

    Technique >< Communication Editorial >< Communication Accessibilité >< Reste du monde 😉

  • Comment by David — 6 May 2007

    Graphiste >< Informaticien

  • Comment by MiKE — 7 May 2007

    Et tu as oublié l’un des plus importants, notamment pour les freelances : Le principe du client qui en veut tjs plus pour moins cher Vs le prestataire qui sait que cela ne lui servira à rien et engendrera plein de problèmes en plus d’un débordement du budget.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.