Accueil » Blog » Les recommandations en ergonomie évoluent… lentement

Les recommandations en ergonomie évoluent… lentement

Le dernier billet de Jakob Nielsen souligne que 80% des recommandations issues d’études d’ergonomie datant des années 90 restent totalement d’actualité.

Certaines normes se muent, cependant, en raison de :

  • l’évolution des technologies (exemple : les performances de téléchargement s’améliorent, offrant davantage de possibilités) ;
  • l’évolution des comportements (exemple : contrairement au début du web, les utilisateurs ont acquis le réflexe de scroller) ;
  • l’évolution du design (exemple : de nombreux sites web proposent un fil d’Ariane, faisant de cet outil quasiment un standard).

Plusieurs documents et guides sont à la disposition des designers internet. Certains sont plus immuables que d’autres :

  • les principes heuristiques, que vous trouverez chez Nielsen ou Scapin et Bastien, ont des chances de rester valables des décennies encore. Ils marquent un état d’esprit plus qu’ils ne définissent des normes précises.
  • les guidelines concrètes (comme toutes celles que proposent le Nielsen Norman Group) seront davantage sujettes à certaines évolutions.

Vous en voyez, vous, des recommandations d’ergonomie désuettes ?

Optimisez vos interfaces web pour plus de conversion !

Commentaires des lecteurs

  • Comment by Laurent — 12 June 2007

    La légende de la règle des 3 clicks? Les règles usability de navigation prennent rarement en compte le deeplinking. On dirait que tout le monde continue à croire qu’on arrive sur un site par la page d’accueil

  • Comment by Francois — 13 June 2007

    Sans vouloir être condescendant, cela ne m’étonne pas trop qu’une majorité de recommandations ergonomiques ne soient pas prises en compte.

    Je remarque au quotidien nombre de difficultés pour des web designers et développeurs de comprendre des fondamentaux en matière de structure d’information.

    Soit les guidelines restent trop abstraits même pour des “professionnels” de l’internet, soit la méthode pour vulgariser les recommandations doivent être adaptées.

    Comme Laurent le fait remarquer pour certains sites web, 80% des visites proviennent de moteurs de recherches. Et souvent la notion d’accueil ou d’orientation est totalement oublié. Concevoir une structure pyramidale commençant par la page d’accueil, relève toujours des désirs de contrôle qui vont parfois à l’encontre des besoins des utilisateurs.

    Ceci dit les derniers propos de Jacob Nielsen à l’égard du web 2.0 est un peu réducteur et facile. J’avais l’impression de quelqu’un tentant de faire un come-back.

  • Comment by Yves Deplasse — 20 June 2007

    L’article fait aussi la part belle au bouquin de Jakob Nielsen sur les priorités, et je me demande si, plutôt que la désuétude d’une consigne d’ergonomie, ce n’est pas plutôt la pondération que l’on accorde à chacune qui est importante.

    Sinon, il me semble avoir lu quelque part que certaines théories étaient remises en cause, comme par exemple celle concernant le trajet-type de l’oeil qui balaie un écran. je ne retrouve pas cet article : does it ring a bell, someone ?

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.