Accueil » Blog » Ces liens promotionnels qui piègent le lecteur

Ces liens promotionnels qui piègent le lecteur

Je consulte un article sur Clubic, à propos de ces modules qui viennent personnaliser le bureau de votre ordinateur.

Au beau milieu de l’article, le mot “montres” a été rendu cliquable. On s’attend à des prises d’écran illustrant les montres virtuelles. Mais il n’en est rien. Le lien nous parachute vers le rayon “montres” d’une plate-forme commerciale.

Bluffé.

Voici le site commercial sur lequel le lien promotionnel me renvoie :

Je doute profondément de l’efficacité de ce genre de publicités. L’utilisateur est tellement trompé qu’il risque d’être peu disponible et peu réceptif au message publicitaire.

Ce type de lien nuit au contenu informatif et aux hyperliens naturels, que rien ne permet de distinguer des liens promotionnels.

Même sur le plan juridique, c’est limite. A ma connaissance, les éditeurs sont tenus de marquer une frontière nette entre l’information et la publicité (vous avez des références juridiques belges, françaises ou européennes ?).

Quoi qu’il en soit, je déconseille vivement ce type de format publicitaire.

Merci à Katsoura pour l’exemple.

Commentaires des lecteurs

  • Comment by Nico — 1 April 2008

    C’est fourbe. Point de vue juridique, c’est à mis chemin entre la problématique des hyperliens et les pubs non sollicitées / cachées. On pourrait voir un parallèle avec les publireportages dans les magazines (sans la mention publireportage en tout petit en bas de la page, il est très difficile d’identifier que c’est une publicité)

  • Comment by Sébastien Delorme — 3 April 2008

    C’est vrai que c’est fourbe. Un lien sur un simple mot comme ça, on s’attend surtout à un lien interne (bien qu’ici le lien Montres qui n’a rien à voir avec le contenu Clubic met légèrement la puce à l’oreille).

    Dans un autre genre mais tout aussi frustrant je pense aux liens SnapShot ) qui ouvrent une petite fenêtre au survol d’un lien (pour apercevoir la page pointée par le lien et parfois utilisé également pour intégrer de la publicité). Ces bulles qui s’affichent au simple survol, surprennent, empêchent la lecture du contenu et sont parfois bien difficiles à faire disparaître.

  • Comment by Sébastien Delorme — 3 April 2008

    Je viens de trouver un exemple : http://www.infos-du-net.com/actualite/11897-internet-france-etude.html

    Le dernier mot du billet “Web” est un lien vers un service d’Orange. Mais pire encore cette fenêtre qui s’ouvre au survol et qui masque le contenu qu’on était probablement en train de lire.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.