Accueil » Blog » Créez des boutons incitatifs

Créez des boutons incitatifs

Le formulaire ci-dessous tient péniblement en équilibre. Nous avons déjà évoqué précédemment les questions d’alignement.

Mais je voudrais attirer votre attention sur un autre point : les libellés des boutons. Et, en particulier, le manque de clarté d’un bouton “rétablir” ou “réinitialiser” au bas du formulaire.

Bien sûr, pour un informaticien, il apparaît évident qu’un tel bouton sert à effacer les données déjà encodées dans le formulaire. Mais pour Monsieur-Tout-Le-monde, la chose ne va pas forcément de soi.

Quoiqu’il en soit, ce bouton a une utilité très marginale. Vous arrive-t-il souvent de “rétablir” un formulaire qui contient cinq champs ? Dans le pire des cas, vous corrigerez une faute de frappe ou abandonnerez simplement la page, mais le bouton, en lui-même, a peu de raison d’être. Il dilue l’effet du bouton principal “envoyer” qui – soit dit en passant – gagnerait à être plus précis et davantage centré sur l’action réellement effectuée. Par exemple ici : “Envoyer votre réservation” ou “Réservez !”

Source : le site web du restaurant Moulin de Lanrodec.

A l’inverse, j’ai apprécié le libellé du bouton destiné à l’envoi de commentaires sur le blog de Xavier de Mazenod.

“Dites-le” : incitatif et convivial, non ?

Source : adverbe.com.

Ecrire pour le web, ça passe aussi par ce souci du détail.

Commentaires des lecteurs

  • Comment by jmh — 3 March 2008

    @ Fred : Je me pose également cette question de l’impératif ou de l’infinitif. Et je dois dire que je ressens les choses plutôt comme toi : une préférence pour l’infinitif, qui ne force pas la main. Mais un infinitif correspondant à une action concrète et précise (mieux que “envoyer” ou “soumettre” ou “OK”).

    Cependant, dans certains cas, j’apprécie des boutons plus incitatifs. C’est le cas du “Dites-le” d’Adverbe, intéressant dans le contexte d’un blog.

  • Comment by Fred lambin — 3 March 2008

    Souvent amené à libeller des boutons, je me demande s’il faut privilégier l’aspect incitatif d’un verbe à l’impératif ou la précision de l’action proposée via un verbe à l’infinitif.

    Dans ton exemple, tu proposes: “Envoyer votre réservation”, à l’infinitif donc ou “Réservez”, cette fois à l’impératif.

    Il me semble que les infinitifs se généralisent. Je me trompe?

    Personnellement, je leur donne ma préférence: la compréhension de l’action est plus directe et l’infinitif incarne une certaine neutralité qui, pour moi, donne du crédit au site. Chaque internaute retse libre de ces choix, des actions qu’il désire effectuer. Le site ne lui “intime pas l’ordre de faire ceci ou cela” (l’internaute a moins le sentiment qu’on lui force la main à grand renfort de formule marketing). Avec l’infinitif, le site lui donne la possibilité de tenir son destin en main et de choisir très clairement et plus librement de “Reserver” ou “Annuler” ou “acheter” ou “payer”…

    Quel est ton avis?

    Fred Lambin Copywriter

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.