Accueil » Blog » La homepage : en déclin ?

La homepage : en déclin ?

La « page d’accueil » porte parfois mal son nom, tant il est vrai que les visiteurs pénètrent les sites web tout aussi souvent par les pages intérieures. Plusieurs scénarios d’arrivée sur un site web existent : par les moteurs de recherche, par le bouche-à-oreille, par les favoris, par les liens entrants ou par la publicité.

C’est clair la homepage ne détient pas le monopole de l’accueil sur un site web.

Cependant, cette page « racine » (appelons-là ainsi) reste stratégique à bien des égards :

  • Statistiquement, elle reste souvent la plus visitée.
  • Les visiteurs qui atterrissent sur une page intérieure rebondissent fréquemment vers la page racine.
  • La homepage reste la grande porte de ceux qui pénètrent en encodant spontanément le nom de domaine (particulièrement vrai pour les grandes marques, du genre solvay.com ou lesoir.be).
  • Cette page particulière illustre les priorités d’une entreprise.
  • La « netvibisation des portails », à l’image de la BBC récemment, redonne beaucoup de poids aux pages d’accueil.

L’état du Web actuel reste donc complexe, avec des évolutions parfois opposées. Chaque projet demeure spécifique et je vous invite toujours à consulter vos statistiques de fréquentation.

En particulier, dans le cas qui nous occupe :

  • Que pèse votre page d’accueil (en nombre de visites ou visiteurs) par rapport à vos pages intérieures ?
  • Combien de visiteurs prennent la peine de remonter vers votre page d’accueil depuis une page intérieure ?
  • Quelles sont les pages d’entrée les plus fréquentes sur votre site ?

Partageons nos stats, si vous le voulez bien… Allez, je commence :

La homepage de www.60questions.net (devenu yellowdolphins.com) constitue le point d’entrée dans 11% des cas.

La homepage de www.timidite.info (un de nos sites thématiques) constitue le point d’entrée dans 33% des cas.

Comme quoi, d’un site à l’autre, les situations varient.

Et vous, votre page d’accueil, elle pèse quoi par rapport au reste de votre site ?

En tout cas, je rejoins clairement Muriel sur le fait que la homepage n’a plus le monopole. Très concrètement, lors de la conception d’un site web, cela signifie ceci : ne concentrez pas 80% de votre énergie sur la page d’accueil ; les pages intérieures méritent d’être traitées avec soin.

Faites appel à nos services en stratégie de contenu et SEO !

Commentaires des lecteurs

  • Commentaire by Mathieu Laurent — 18 avril 2008

    Pour les sites, tout en flash ? 100%…

    Plus sérieusement, à mon avis le plus important, ce sont les optimisations pour les moteurs de recherches.

    Jean-Marc, tu connais les « Landing Page » ? Si pas, ça devrait t’intéresser.

    .

    A la prochaine

    Mathieu

  • Commentaire by Yves — 18 avril 2008

    Je ne peux contractuellement pas divulguer d’informations identifiant mes clients dans le cadre de cette questin, mais j’ai fait un relevé similaire tel que :

    Site marchand : 24% Site culturel : 33 % Site d’association : 31 %

    –Yves

  • Commentaire by sam — 18 avril 2008

    c est encore plus vrai lorsque l on parle optimisation référencement ..chaque page du site est travaillé et a une identité propre, le contenu ainsi et don c le referencement sont prise en compte dans l elaboration de chaque page …un site est construit par la meme pour donner de moins en moins de place à la home page ….en tant que porte d entre au moins ….la homepage a tout de meme la lourde responsabilité et le défit de tout dire simplement en une page et ceci le plus clairement possible..pas si simple …

  • Commentaire by sam — 18 avril 2008

    en terme de visite, le phenomene de longue traine prouve bien que la page d’accueil n ai plus la page principale …loin de la, on definit une strategie pour cuaque page et les satistques des visites aprennent souvent beaucoup de choses ….une bonne page d ‘acceuil est plus que necessaire surtout lorsque il s agit d un site outil du type recherche de structure touristique, bien immo, ect ou de contenu, mais elle est loin d etre suffisante elle est selon moi ce qui est juste le haut de l iceberg ….

  • Commentaire by sam — 18 avril 2008

    le phénomène de longue traine démontre bien aussi ce phénomène …la page d’acceuil est n’est plus qu une des pages d’atterissage d un site …

  • Commentaire by Cedric — 18 avril 2008

    De mon côté, la page « racine » (qui est vraiment la racine de mon site) ne pèse que 12,2% des entrées depuis le début de l’année. 2 pages internes la dépassent.

  • Commentaire by laurent — 19 avril 2008

    il paraît justifié de parler désormais de « page racine ». La home page n’est effectivement plus le point d’entrée sur le site (encore que…) mais pour moi, elle reste le pivot fondamental de la navigation interne. Quelle que soit la landing page, si le visiteur reste sur le site, il y a fort à parier que son prochain clic sera pour revenir sur cette page racine et découvrir le site dans sa globalité.

  • Commentaire by Jean-Marie Le Ray — 21 avril 2008

    Tiens, ça me fait penser au concept de « page clé », auquel je viens juste de consacrer un billet : Keywords are nothing without keypages. Jean-Marie

  • Commentaire by Jean-Marie Le Ray — 21 avril 2008

    P.S. toujours ce problème de conversion des adresses 😉 J-M

  • Commentaire by jmh — 22 avril 2008

    @ Jean-Marie : Mouais, tu me prends en défaut. Bon, je vais voir ce que je peux faire 😉

  • Commentaire by dg — 22 avril 2008

    bravo pour les liens raccourcis ! 😉

  • Commentaire by Jean-Marie Le Ray — 24 avril 2008

    Jean-Marc,

    Heureusement qu’on a des défauts, sinon ça serait pas marrant 😉

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis un humain*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.