Accueil » Blog » L’intranet progresse

L’intranet progresse

Mon billet rebondit sur l’étude annuelle du Nielsen Norman Group, dont Jakob Nielsen vient de se faire l’écho : 10 Best Intranets of 2009.

Entre les lignes de cette étude, je voudrais dégager trois indicateurs de l’importance grandissante des sites intranet au sein des entreprises :

1. La taille de l’équipe

En l’espace de 8 ans, au sein des grosses entreprises, la taille moyenne de l’équipe intranet est passée de 6 à 14 personnes. Certaines équipes, plus petites, mais mieux organisées, s’en sortent parfois mieux que de plus grosses équipes. Mais la taille compte, lorsqu’il s’agit de gérer les flux d’information et la plate-forme virtuelle de travail au sein de structures qui comptent parfois plus de 10.000 employés.

Aujourd’hui, les entreprises font appel à des fournisseurs externes uniquement pour des interventions spécifiques (retouches graphiques, développements IT, optimisation de l’ergonomie). Il est de plus en plus rare de voir les entreprises confier totalement la gestion de leur intranet à des prestataires externes. Tout naturellement, l’intranet évolue vers une prise en main à l’intérieur de l’entreprise.

2. L’implication de la hiérarchie

Alors que les projets intranet étaient gérés, jusqu’ici, par l’équipe IT ou par le département Communication, ces mêmes projets, désormais, sont de plus en plus souvent discutés en hautes sphères. Le top management s’intéresse à l’intranet, dès lors que ce dernier évolue vers un outil de travail qui influence directement la rentabilité de l’entreprise, sans plus se limiter à sa fonction de communication interne.

3. L’usage

Les meilleurs sites intranet sont parvenus à doubler leur taux d’utilisation, au cours de l’année écoulée. Parmi mes propres clients, je confirme la tendance : les sites intranet connaissent une courbe d’utilisation croissante. Conséquence : l’amélioration de l’ergonomie d’un intranet a un effet démultiplié par l’ampleur de l’usage. L’ergonomie encourage l’usage ; et l’usage renforce l’intérêt d’améliorations ergonomiques.

Prenons un exemple concret fictif : Sur le site intranet de la société Technopolis Brothers, l’accès au formulaire de réservation de salle de réunion et son encodage prennent, en moyenne, 8 minutes par utilisateur. Grâce à un rubriquage plus intuitif, une lisibilité améliorée et une meilleure gestion des erreurs, nous parvenons à réduire le temps de la tâche à 5 minutes, en moyenne. Sachant que le formulaire est utilisé 20 fois par jour, l’économie se chiffre à 21 600 minutes par an, soit 360 heures libérées pour des activités plus productives.

A l’échelle de grosses structures, le recours à un ergonome n’est pas une dépense mais un investissement… vous en doutez encore ?

Faites appel à nous pour votre refonte de site… Nous avons à notre actif une expérience institutionnelle de 10 000 pages restructurées au sein d’une nouvelle architecture d’information et 1500 pages réécrites… pour un intranet. Même pas peur 🙂

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.