Accueil » Blog » Les guidelines web de la Commission

Les guidelines web de la Commission

Nombreuses sont les grosses entreprises ou institutions publiques qui développent leurs propres guidelines Internet. Une de mes missions régulières est d’accompagner ces sociétés dans la mise en place de bonnes pratiques. Je recherche alors un compromis entre les bonnes pratiques générales du Web et les cas particuliers auxquels une entreprise se trouve confrontée, en raison de la nature de ses activités, en raison des contraintes technologiques éventuelles ainsi que du workflow qu’elle aura adopté.

Les guidelines peuvent couvrir différents aspects :

  • La mise en page et la typographie
  • La politique éditoriale
  • Les conventions rédactionnelles
  • L’iconographie
  • Le référencement
  • Le contrôle qualité
  • L’actualisation des contenus
  • L’archivage
  • Etc.

En général, les guidelines ainsi produites restent la propriété interne de l’entreprise. Elles sont diffusées sur l’intranet et destinées aux contributeurs de contenu.

Mais certaines entreprises (publiques, la plupart du temps) choisissent de rendre les guidelines accessibles à tout un chacun. C’est le cas de l‘Information Providers Guide à la Commission européenne. Ce guide est destiné aux centaines de “webmasters” à la Commission européenne. Le site Europa reste probablement le plus gros site au monde, en termes de volume d’information, en termes de contributeurs de contenu et en termes de versions linguistiques. Un gabarit commun et des règles communes s’avèrent indispensables pour coordonner ce gigantesque investissement éditorial.

Le guide des producteurs d’information à la Commission européenne s’avère relativement complet et il n’en est pas à sa première version. C’est pourquoi je vous en parle. Il pourrait inspirer d’autres entreprises, même privées, dans la mise en place de bonnes pratiques.

Notez qu’un guide se suffit rarement à lui-même. Encore faut-il le faire connaître et le faire digérer. Lors des formations que je donne régulièrement à la Commission européenne, je constate que l’IPG reste peu connu des fonctionnaires sensés l’appliquer. La formation peut servir à démystifier le document et à encourager son usage.

Formation et guidelines apparaissent très complémentaires : Les guidelines à elles seules restent souvent dans un coin de la bibliothèque. La formation seule, lorsqu’elle n’est pas accompagnée d’un support écrit et structuré, risque de rester lettre morte. C’est la dynamique formation / guidelines qui s’avère la plus efficace.

A consulter donc : the Information Providers Guide (en Anglais, publiquement accessible sur le site officiel des institutions européennes).

Commentaires des lecteurs

  • Comment by GP — 17 February 2009

    Merci ! Aussi complet que fort utile. À "bookmarker" et à consulter pour quiconque œuvre dans le domaine, en effet.

  • Comment by dimdes — 17 February 2009

    très intéressant, aussi bien à utiliser comme documentation, mais aussi en vue de préparer un possible entretien chez eux..

  • Comment by Vincent Callut — 18 February 2009

    Merci beaucoup pour cette info extrêmement intéressante.

    Par contre, je suis déçu de voir qu’ils rejettent complètement l’utilisation de PHP.

  • Comment by Thomas — 19 February 2009

    Le gouvernement a également publié récemment des outils du même genre, à destination des concepteurs de sites Internet publics, notamment une charte d’ergonomie ( http://www.references.modernisat... ) et un outil d’auto-évaluation des sites ( http://www.references.modernisat... ).
    Principal avantage, ces outils sont en français 🙂

  • Comment by Thomas — 19 February 2009

    Le gouvernement a également publié récemment des outils du même genre, à destination des concepteurs de sites Internet publics, notamment une charte d’ergonomie ( http://www.references.modernisat... ) et un outil d’auto-évaluation des sites ( http://www.references.modernisat... ).
    Principal avantage, ces outils sont en français 🙂

  • Comment by Thomas — 19 February 2009

    Le gouvernement français je précise, la Belgique ne faisant pas encore partie de la France 😉 (et pardon pour le double post)

  • Comment by Régine Lambrecht — 17 March 2009

    Pour ceux qui ne trouvent pas leur info (le moteur de recherche ne marche pas), consulter la version Print qui, publiée sur une seule page, permet de faire un Find sur la page :
    ec.europa.eu/ipg/print/pr…

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.