Accueil » Blog » Un site web doit-il être beau ?

Un site web doit-il être beau ?

De nombreuses études nous le confirment: les aspects graphiques n’ont que peu d’influence sur le succès d’un site web à long terme. La qualité du contenu et la facilité de navigation au sein de ce contenu restent, en revanche, primordiales pour encourager les visiteurs à revenir.

Jetez donc un coup d’oeil sur les sites à stature mondiale, ces monstres de popularité que sont Google, Wikipedia, Amazon, Ebay,… Sont-ils des oeuvres d’art ? Sont-il obsédés d’élégance et de raffinement ? Certainement pas.

Un site laid comme un dindon déplumé peut parvenir à s’imposer comme une référence mondiale, en dépit du bon sens, par la simple force de son contenu, exclusif, pertinent et régulièrement actualisé.

Cela veut-il dire que l’esthétique n’a aucune importance ?

Non. Car la qualité de votre environnement graphique, lors du premier contact avec le visiteur, influence fortement la crédibilité de vos propos en ligne. Une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Ottawa démontre que les internautes jugent un site web en 50 millisecondes. Dans ce laps de temps, ils n’ont évidemment pas l’occasion de lire quoi que ce soit… C’est l’environnement visuel qui détermine leur première impression. Le graphisme contribue également à la lisibilité de vos contenus.

Dans certains secteurs, comme l’automobile, la mode ou les produits de luxe, l’image de marque graphique garde énormément d’importance.

Un site trop faible sur le plan graphique peut nuire à l’image de marque de son producteur. Ségolène Royale, récemment chahutée dans les médias pour la piètre qualité de son nouveau site web, ne nous contredira pas. Vous lirez notamment l’article de l’Express : Nouvelle version du site de Désirs d’avenir : un fiasco à 41 000 euros.

Prise d'écran : www.desirsdavenir.org - 15 septembre 2009.

Parmi les signes d’amateurisme :

  • Une typographie avec grossier effet de relief
  • Un paysage extrait d’une banale collection de fonds d’écran
  • Des boutons translucides, disposés en vrac à gauche et à droite
  • Une palette de couleurs aléatoire
  • Des dissonances entre la page de garde et les pages intérieures
  • De nombreux liens cassés

Conclusion : Soignez votre contenu avant tout, mais ne l’emballez pas avec du papier ménage. Dans le doute, la sobriété paye.

Consultez notre offre de service en stratégie de contenu web/mobile !

Commentaires des lecteurs

  • Comment by La Blonde — 24 September 2009

    Il est évident que le contenu prime mais comme tu le dis, l’emballage compte. Dans le cas d’un blog, le design à son importance pour que le visiteur qui découvre le site s’y abonne.

    Voir mon billet à ce sujet : blog.lablonde.fr/billets/…

  • Comment by katsoura — 25 September 2009

    Dans le cas de "désirs d’avenir", ce n’est pas seulement le design mais une accumulation de grossières erreurs. C’était tellement mal foutu qu’on aurait pu croire à un fake. Et si le buzz a enflé à ce point, c’est surtout qu’il s’agissait d’un site appartenant à Mme Royal. Chez nous, on est plus indulgent (un exemple avec http://www.sabinelaruelle.be/

  • Comment by Picamen — 25 September 2009

    Très bonne conclusion. J’aime bien ce genre d’axiome qui, même si ils sont établis sur des choses connues, peuvent être répétés pour recadrer un travail.

    @La blonde : Pour les blogs, tout dépend du lectorat. Personnellement, et comme beaucoup d’internautes un peu avertis, le desing d’un blog je m’en contrefous… la lecture de la première phrase d’un billet ou d’une baseline suffisent généralement à se faire une idée de la qualité du blog.

  • Comment by régine lambrecht — 25 September 2009

    A cause de toi Google risque de sortir ‘useit’ sur une recherche ‘comment déplumer un dindon’ ! 🙂

  • Comment by Oceane — 25 September 2009

    Nul doute que le contenu reste la pierre angulaire d’une meilleure visibilité sur le web. Cependant, il faut d’abord faire en sorte d’attirer l’internaute vers ce contenu. Aussi bonne soit elle sa qualité. La solution évidente consiste à le présenter dans un cadre acueillant en mesure de capter l’attention du visteur en un laps de temps. Donc finalement, le côté graphique est un élément à prendre sérieusement en compte car il contribue grandement à la crédibilité d’un site web.

  • Comment by AxeNet création — 26 September 2009

    J’aurais tendance à penser que les aspects graphiques doivent venir au service du contenu. Ils doivent renforcer le travail fait sur l’ergonomie.
    Pour ce qui est du site de S.Royale, j’avoue que la première fois, je pensais qu’il avait été défaçé par l’église de scientologie (aspect graphique), mais on peut lui reconnaitre que les bons vieux gros boutons de la page d’accueil sont explicites et compréhensibles. J’ai vu des sites de graphistes dans lesquels je n’ai jamais trouvé le portofolio bien caché derrière un lien d’un pixel façon jeu de piste… C’est pire.

  • Comment by jmh — 1 October 2009

    @ Celio : Bien que soucieux de qualité web par mon métier, j’avoue avoir été surpris moi-même de l’ampleur du "rejet"… Décidément, il n’est pas aisé d’être homme ou femme politique.

  • Comment by Celio — 1 October 2009

    Le bon coté de cette histoire est qu’on a pu constater un véritable "racisme".
    Oui, le mot est juste.
    Tu ne codes pas w3c ; tu est laid ; tu ne respectes pas les standards 2.0 = tu n’as pas ta place.

    Alors oui, le site était vraiment moche mais cela justifiait-t-il un tel déchainement ??

  • Comment by Tom — 8 October 2009

    Et que pensez-vous de celui-ci :
    http://www.carlabrunisarkozy.org

    du point de vue ergonomie éditoriale ?

  • Comment by web design — 11 December 2009

    on est souvent confrente a ce probleme de dualite esthetique /fonctionnalite . comme l’exemple d’un site en flash ki n’est pas tres efficace en terme referencement !!

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.