Accueil » Blog » Faut-il remplir la meta keywords ?

Faut-il remplir la meta keywords ?

Lors de nos formations « écrire pour le web », nous passons près d’une matinée à décortiquer comment plaire à Google et, plus particulièrement, les paramètres de contenu qui influencent le référencement.

Chaque fois, je constate à quel point les webmasters ont gardé en mémoire la nécessité (devenue obsolète) d’intégrer des mots clés dans le code source via la balise META Keywords.

Je n’apprendrai rien aux spécialistes en rappelant que cette balise, essentielle aux débuts du Web, a perdu son efficacité.

Pour s’en convaincre, les sceptiques iront jeter un oeil sur le code source du site abondance.com, référence francophone en matière de SEO :

<meta name= »keywords » content= »referencement, abondance, moteur de recherche, recherche d’information, trilili, trililou, la balise meta keywords ne sert plus a rien pour le referencement mais je la laisse pour montrer a quoi elle ressemble lors de mes formations 🙂 »>

Pas de balise META Keywords chez Sébastien Billard, qui prend par contre la peine d’optimiser ses URLs, puisque l’adresse de sa page d’accueil se compose ainsi : http://s.billard.free.fr/referencement/. Le mot « referencement » apparaît dans le chemin, plutôt que de se contenter d’un « index » ou « default » incolore et impuissant du point de vue du référencement.

Pas de balise META Keywords non plus chez WebRankInfo. Mais une balise META Description, en revanche.

Notez que cet exercice qui consiste d’aller s’inspirer des gourous comporte son lot de risque, tant il est vrai que les cordonniers restent parfois mal chaussés. La page d’accueil de Jakob Nielsen, grand conseiller mondial en web design, continue de nous le rappeler.

Concernant la balise META Keywords, les questions sont plutôt devenues :

  • Peut-elle être néfaste au référencement ?
  • Reste-t-il des arguments pour la préserver ?

A la première question, la réponse est vraisemblablement oui. Google semble croiser les données sémantiques et détecter les incohérences flagrantes ainsi que les abus. Si vous insérez dix fois le mot « sexe » dans vos métadonnées, il est probable que cela ne vous fasse pas grand bien en termes de référencement.

A la seconde question, je vois des possibilités de répondre « oui » :

  • Si Google affirme ne plus utiliser la balise META Keywords, d’autres moteurs de recherche, en revanche, en font peut-être encore usage. Le moteur Bing, par exemple, tient un discours plus nuancé. Lisez donc les explications plus détaillées sur cet article de moteurzine.com.
  • Un autre argument, et non des moindres, pour préserver les métadonnées « mots clés », c’est la possibilité de les utiliser, au présent ou au futur, dans le système de recherche interne du site web ! Une qualification intelligente des contenus peut fortement contribuer à améliorer les recherches à l’intérieur de votre espace de contenu.
  • Voyez-vous d’autres arguments en faveur de la survie des métadonnées « mots clés » ?

Bien entendu, dans une logique d’entreprise, il convient de réfléchir au rapport investissement / bénéfice. Peut-être que la balise en question reste utile sur le moteur de recherche moteurpasconnu.com. Mais si ce moteur est, dans les faits, utilisés par 0,01% des internautes, cela a-t-il un sens de passer 10 minutes par page produite à réfléchir à des mots clés pertinents ?

Pour en savoir plus :

Commentaires des lecteurs

  • Commentaire by jf naud — 14 juin 2010

    bonjour,

    toujours dans une optique de documentation, ces mots-clé pourraient être utilisés comme tag par les applications de gestion de favoris type delicious (et peut-être le sont ils déjà ?)

  • Commentaire by Classics — 14 juin 2010

    J’avais lu quelque part que même si cette balise est inutile pour le référencement aujourd’hui, Google aime quand même bien qu’elle soit présente et non vide. Donc dans le doute…

  • Commentaire by Gaetano — 23 juin 2010

    Google a annoncé officiellement qu’ils n’utilisaient plus cette balise. Ca se trouve ici: googlewebmastercentral.bl…

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis un humain*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.