Accueil » Blog » La carte multi-couches

La carte multi-couches

La carte géographique multi-couches permet d’afficher, au choix de l’utilisateur, différentes données géolocalisées.

En voici un exemple, dans le contexte des élections au Zimbabwe :

Source : sokwanele.com

Créer une carte avec des icônes personnalisés est un jeu d’enfants, avec Google Maps. Le pas est vite fait, ensuite, de rendre la légende interactive. A la portée du premier fonctionnaire venu.

Mon expérience des projets menés par les administrations locales, communes et régions, m’a démontré que des sommes importantes sont parfois investies dans des outils cartographiques sur mesure, souvent bien moins conviviaux et évolutifs que ce qu’offre aujourd’hui gratuitement Google Maps.

Alors, qu’est-ce qu’on attend ?
Car les possibles sont énormes : localiser les centres de tri des déchets, les musées, les écoles, les bureaux de poste, les guichets en tous genre,…

Les communes les plus innovantes proposent des cartes sur mesure, comme ci-dessous, les pharmacies de garde à Farciennes. Mais très peu (vous en connaissez ?) proposent la carte à multiples niveaux.

Source : www.farciennes.be

Les outils sont là, simples et intuitifs. Ne manque plus que le réflexe de les utiliser.

Notre studio graphique concoît des interfaces ergonomiques qui convertissent. Faites appel à nos services en matière de design.

Commentaires des lecteurs

  • Comment by jlambillotte — 2 September 2010

    Il s’agit du site d’Aiseau-presles et non celui de Farciennes. Pour info, ils s’agit de sites "communesplone", une communauté open source initiée par les pouvoirs publics qui a justement pour objectif l’utilisation de technologies novatrices, ouvertes et abordables. Votre réflexion est tout à fait pertinente. GoogleMaps pourrait également intégrer d’autres couches créées par l’Administration via des web services (WMS).

  • Comment by jmh — 2 September 2010

    @ jlambillotte: Un grand merci pour vos précisions.

  • Comment by Sitenreveuxyenrena — 16 September 2010

    Merci pour le lien vidéo, je ne savais pas qu’on pouvait faire ça aussi facilement.

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.