Accueil » Blog » De l’impact des photos

De l’impact des photos

Le dernier article de Jakob Nielsen alimente, de manière fort intéressante, la réflexion sur l’impact des photos sur le Web.

En gros, nous voilà rassursé de ne pas dire de bêtises lors de nos formations.

Sous réserve de l’analyse au cas par cas, les vérités suivantes sont confirmées :

  • Le texte comptabilise, en moyenne, beaucoup plus de fixations que les photos
  • Les photos de visages humains attirent l’attention
  • Mais pas lorsque ces visages sont génériques (issues de banques d’images*)
  • Les photos informatives sont infiniment plus puissantes que les photos décoratives
  • Les photos intégrées au texte captent mieux l’attention que les photos trop latérales
  • La taille des photos compte (plus c’est grand, plus c’est vu)

Depuis le temps que je le dis 😉

Ci-dessous, l’exemple le plus criant (mais allez lire le reste!): une photo complètement snobée du regard, tellement elle sent le papier peint ! Les utilisateurs plongent, sans perdre de temps, sur la zone fonctionnelle de la page.

Source : Jakob Nielsen

Alors ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit… L’image, dans cet exemple, reste utile, à mon sens pour équilibrer la page et lui donner un environnement agréable. La même page sans photo aurait quelque chose d’aride et de repoussant par le côté “full text”. Le texte, étalé sur toute la largeur de l’écran, perdrait en lisibilité. Mais il n’empêche que la photo telle qu’elle est là, très latérale et portant uniquement sur l’ambiance, n’attire pas le coeur de l’attention. Il serait une erreur d’y placer un lien important, par exemple, ou un message.

L’article de Jakob Nielsen à lire absolument : Photos as Web Content.

(*) Vous savez, ces photos avec trois personnes au très large sourire, remplies de bonheur dans une salle de réunion ou devant un ordinateur, avec ce savant mélange ethnique extrait des banques d’images américaines : un black, un blanc, un asiatique, unis dans leur passion de l’entreprise.

Suivez nos formations en écriture web et rédaction pour l’intranet !

Commentaires des lecteurs

  • Comment by katsoura — 2 November 2010

    Notre espace de vision est large et permet de voir sans regarder. Cette donnée n’est pas prise en compte dans les tests. A l’inverse, quand il s’agit de se concentrer sur des signes pour les déchiffrer, il faut impérativement focaliser son champ de vision. Ce qui est figuré dans l’illustration.

  • Comment by AL — 4 November 2010

    Dans ce cas bien précis, est-ce qu’on ne peut pas en conclure que la photo aide à concentrer l’attention sur le texte ? En tout cas, elle n’a pas l’air non plus de polluer le contenu.

  • Comment by jmh — 4 November 2010

    @AL: En effet, je trouve que, dans ce cas précis, la photo, sans réellement capter l’attention, crée un environnement propice à la lecture du texte. Elle ne pollue pas, comme cela peut être le cas dans d’autres mises en page.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.