Accueil » Blog » Comment choisir ses mots clés

Comment choisir ses mots clés

Comment choisir un mot clé ? Nous vous proposons une méthodologie pour trouver des mots clés ou expressions qui amélioreront le référencement naturel de votre site et augmenteront potentiellement son trafic qualifié :

  1. Les mots clés doivent générer du trafic sur votre site
  2. Les spécificités des bons mots clés
  3. Première étape : chercher et trouver ses mots clés
  4. Optimisation et mots clés
  5. Suivi des mots clés et positionnement sur ces termes clés
  6. Outils d’aide à la recherche de mots clés

… Tout le talent d’écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots.
Gustave Flaubert.

Mise à jour 2016

Attention, depuis l’introduction de Hummingbird et de Rankbrain, signant officiellement l’ère de la recherche sémantique, la focalisation pure et dure sur les mots clés n’est plus une stratégie gagnante. A l’ère du sémantique, la recherche a pour objectif d’améliorer la précision de recherche par la compréhension de l’objectif de recherche et la signification contextuelle des termes tels qu’ils apparaissent sur le Web, afin de générer des résultats plus pertinents.

Le moteur analyse donc de plus en plus l’intention de l’utilisateur. Il tient compte du champ sémantique, soit le sens du mot en fonction du contexte, en particulier pour les expressions complexes qui correspondent aux expressions de la Longue Traîne, autrement dit, les expressions généralement plus longues et plus précises.

Une requête peut amener l’utilisateur sur une page qui ne contient pas le terme recherché. La pertinence de la page étant définie par un ensemble de facteurs : synonymes, expressions associées, liens pointant vers la page, document vers lesquels pointe la page, localisation, historique, la notation, etc.

Prenons un exemple : « Où manger les meilleures mises en bouche en terrasse près de Córdoba ? ».
Dans les résultats, sous la description, le mot bouche est barré : il ne se trouve pas dans le contenu, et pourtant le deuxième résultat est tout à fait pertinent par rapport à la requête. En effet, mise en bouche pourrait être traduit par tapas (mot espagnol). Google a remplacé mise en bouche par tapas, lui accordant un score de synonyme suffisant.
Nous avons en outre utilisé le nom espagnol Córdoba qui n’est autre que Cordoue. Ici aussi, Google fait la relation entre les deux alors que le mot Córdoba n’est pas présent dans le contenu.
Notons également que Google a fait l’impasse sur le mot terrasse. Peut-être sait-il qu’en Andalousie, les terrasses sont légion et a-t-il préféré privilégier les tapas et la ville plutôt que ce critère pour définir les résultats.

Google fait appel à la sémantique et comprend le sens sans que les mots clés n'apparaissent dans la requête

Le résultat est tout à fait pertinent et le mot clé utilisé dans la requête n’est présent ni dans le lien, ni dans le contenu.

Toujours est-il que le mot clé est un bon point de départ et une base pour enrichir le contenu. Il sert de base pour trouver des synonymes ou requêtes alternatives.

1. Les mots clés doivent générer du trafic sur votre site

Les mots clés ou requêtes sont ce que recherchent les internautes lorsqu’ils interrogent un moteur.

Ces expressions doivent être présentes dans le contenu du site.

Pour choisir des mots clés, il est impératif d’analyser le positionnement du site afin de connaître ses clients, les attentes des internautes et leurs habitudes.
Le point essentiel est de choisir le bon mot clé ou expression-clé : inutile de se positionner sur des mots clés (ou séquences de mots clés) que personne ne saisit.
Le positionnement en tête des résultats sur des combinaisons de mots clés de 2, 3 à 7 mots semble plus réaliste que sur 1 seul mot étant donné la forte concurrence. Il est important de réfléchir en termes d’expressions clés, et non plus de mots clés.

Le but d’un positionnement est donc de trouver la bonne adéquation entre le mot clé ou les mots clés sur lesquels on va tenter le positionnement d’un site et le trafic qu’il va générer.

2. Les spécificités des bons mots clés

Un bon mot clé présente un bon rapport :

  • concurrence du mot clé (1)
  • popularité du mot clé (2)

(1) nombre de résultats sur les moteurs de recherche
(2) ce mot clé est-il tapé par les utilisateurs ?

De bons mots clés doivent se mesurer en termes de :

  • Pertinence : ils décrivent le mieux votre activité et sont susceptibles d’être utilisés par vos clients potentiels lors de leurs requêtes sur leurs moteurs de recherche. Un mot clé doit être dicté par le nombre de requêtes mensuelles par rapport à ce mot clé.
  • Faisabilité : il faut trouver un terme sur lequel un positionnement est possible, qui n’a pas une trop forte concurrence.
  • Potentialité : de bons mots clés doivent générer du trafic, soit attirer des clients potentiels sur votre site.

3. Première étape : chercher et trouver ses mots clés

Comment choisir ses mots clés pour avoir une bonne adéquation entre la popularité des mots clés et la faisabilité du positionnement du site, ou des pages sur ces mots clés.

  • Déterminer une première liste de mots clés

    Vous pouvez dresser une première liste de mots clés en procédant comme suit :

    • Faire une réflexion de groupe ou un brainstorming avec vos collaborateurs
    • Demander une liste de mots clés à votre client
    • Déterminer une liste de termes clefs spécifiques du métier
    • Lister les avantages du produit et travailler sur cette sémantique
    • Faire un sondage auprès des utilisateurs
    • Analyser le langage courant des utilisateurs
    • Visitez les forums, blogs et en extraire des expressions clés
    • Etudier les mots clés des sites concurrents
    • Consulter les articles de presse ou tout autre document sur le sujet qui sont des sources de mots clés
    • Voir les résultats sur les moteurs de recherche ou annuaire
    • Voir les Related Searches (recherches associées) de certains moteurs de recherche (ex. : Mozbot)
    • Analyser les pages d’or ou pages jaunes et les annuaires téléphoniques
    • Analyser les répertoires et annuaires tant dans la nomenclature des rubriques que dans la description du site
    • Chercher des synonymes
  • Outils de suggestion de mots clés ou générateurs de mots

    L’importance est de trouver des mots clés ou combinaisons de mots clés populaires qui ont le moins de concurrence possible.

    • Considérer les Related Searches (recherches associées) des moteurs de recherche.
    • Regarder la suggestion de correction pour la requête.
    • Faire appel aux outils de suggestion de mots-clés proposant des expressions connexes pendant que l’internaute tape sa requête, par exemple Google Suggest.
    • Utiliser les générateurs de mots-clés (Google Adwords – , mais aussi SEMRush.com)
    • Tirer profit de Google Trends (http://www.google.fr/trends) pour connaître la popularité d’un terme sur une période donnée. Cela vous permet de savoir quand commencer à rédiger vos articles sur un sujet pour que leur visibilité soit maximale au bon moment (en général 6 semaines avant le pic de popularité). Google Trends donne les tendances des recherches par les internautes. Grâce à cet outil, vous déterminerez s’il vaut la peine de rédiger un article sur un thème choisi.
    • Answerthepublic.com vaut le détour, en particulier pour les articles abordant les 5W et les 2H (qui, quoi, quand, où, pourquoi, combien, comment ?)
  • Analyse de faisabilité et de pertinence de la liste des mots clés

    Votre liste de mots clés est établie, il faut maintenant étudier la pertinence et la faisabilité d’un positionnement sur ces mots clefs.

    • Est-ce que ces mots clés sont tapés par vos utilisateurs : pertinence par rapport aux utilisateurs ?
      Allez sur vos outils de recherche de mots clés.
      Introduisez votre mot clé afin de trouver :

      1. Les requêtes liées à votre mot clé
      2. Le nombre de requêtes effectuées sur ce mot clé sur un mois

      Tous ces outils ne sont qu’une aide en ligne ; il importe de les utiliser en croisant et analysant les données.

    • Est-ce qu’il est possible de se positionner sur ces mots clés : faisabilité par rapport à la concurrence ?
      Pour ce faire, il faut analyser la concurrence sur ces mots clés, c’est-à-dire le nombre de résultats sur les moteurs de recherche.
      Introduisez votre mot clef dans le champ de recherche de Google et lancez la requête.

      1. Moins de 20 000 résultats pour le mot clef : le positionnement sur ce mot clef est réalisable
      2. Au-delà de 200 000 résultats pour le mot clef : le positionnement sur ce mot clef est très difficile

      Se placer sur de nombreuses requêtes moins populaires, mais souvent plus qualifiées et plus accessibles est plus facile et moins coûteux : c’est l’effet de la longue traîne (Long Tail). L’effet long tail appliqué au référencement est donc l’utilisation de nombreux mots clés moins importants qui auront un impact parfois plus fort que le choix de quelques mots clés jugés primordiaux. On parle également de lIndexation Sémantique Latente qui est basée sur la relation, les combinaisons et leur positionnement, les variations des termes et les itérations des expressions-clés.

4. Optimisation et mots clés

Vous avez choisi vos mots clés, il faut maintenant les intégrer dans le texte. Où placer vos mots clés ?

  • Le titre de la page (balise title)
  • Les titres et sous-titres du contenu rédactionnel (codés H1, H2, etc.)
  • Les liens (balise A)
  • Le texte, en début pour plus de poids (front-loading)
  • Les attributs ALT des images (balise IMG)

Où placer ses mots-clés dans la page web

Où placer ses mots clés ?
Copyright : yellowdolphins.com

Vérifiez l’occurrence de vos mots clés. Attention : un mot clé inséré dans un titre n’a pas le même poids pour un moteur de recherche qu’un mot clé inséré au milieu d’un texte, l’emplacement du mot clé a son importance.

5. Suivi des mots clés et positionnement sur ces termes

Suivez les statistiques de votre site qui vous indiqueront par quel mot clé ou quelles expressions clés les utilisateurs sont arrivés sur votre site :

  • Un bon mot clé (ou combinaison de mots) apporte du trafic et/ou est souvent tapé par les utilisateurs dans les outils de recherche.
  • Un mauvais mot clé (ou combinaison de mots) apporte peu de trafic et/ou n’est jamais tapé par les utilisateurs dans les outils de recherche.

Mesurez le positionnement de votre site en faisant des rapports de positionnement : allez sur les moteurs de recherche ou sur les annuaires et vérifiez votre position par rapport à vos mots clés ou expressions clés.

Attention !
Vous pouvez obtenir des résultats différents en fonction de différents facteurs :

  • Votre localisation géographique
  • L’historique de votre recherche
  • La version linguistique du moteur : français (.fr), anglais (.com), etc.
  • La version choisie pour votre interface
  • La langue de votre navigateur, etc.

Veillez donc à vous déconnecter de votre compte Google, vider le cache, supprimer les cookies, passer par un proxy, utiliser la navigation privée, etc. afin que le moteur ne biaise pas les résultats de vos recherches.

Astuce :
Lancez une requête sur un mot cle sur votre moteur de recherche et ajoutez la page dans vos favoris de sorte à pouvoir automatiser en partie l’exercice.

Certains logiciels vous assisteront dans le suivi du référencement de votre site où vous configurez des rapports avec la liste des mots clés et le tour est joué.

La Google Search Console vous donne également de précieuses informations : mots clés, nombre de clics, impressions, position moyenne sur Google et CTR (pourcentage de taux de clics).

Mots clés dans la Google Search Console

Analysez les mots clés qui génèrent des clics sur votre site.

Source: Google Search Console

En faisant un bilan de votre positionnement, vous saurez si vous avez gagné ou perdu des places sur les outils de recherche par rapport à vos mots clés.
Si votre site est mal classé, il vous faudra à nouveau optimiser, vérifier, modifier les mots clés le cas échéant.
Un bon positionnement doit générer du trafic.
De quels sites viennent les utilisateurs (referrers) ?
Quels mots clés ont-ils tapés pour arriver sur vos pages ?
Si le mot clé utilisé par vos utilisateurs correspond à celui que vous avez optimisé, vous avez atteint votre objectif.
Si vous vous positionnez dans les premiers résultats sur un mot clé que personne ne tape, votre travail est à recommencer sur d’autres mots ou expressions clés.
Il y a un peu du rocher de Sisyphe…

Astuces :
Comment insérer des mots clés avec des fautes de frappe sans truffer votre texte de fautes de français ?

  • Utilisez des majuscules afin d’insérer des mots clés sans accent : STRATEGIE DE CONTENU ET REFERENCEMENT au lieu de Stratégie de contenu et référencement.
  • Insérez un quizz : Comment orthographieriez-vous le mot – mot cle – ? Mots clé, mot clef, mot clés, mot-cle, etc..
  • Proposez un glossaire où vous insérez une phrase de type : Attention à l’orthographe du mot, n’écrivez pas : mots cles, mot cléf, mot cle, etc..
  • Tirez profit de ce glossaire pour enrichir votre texte de synonyme : Quelques synonymes de rédaction web : écriture web, écrire pour le Web, rédiger pour le Web, rédiger des contenus web, écrire des textes pour le Web, etc.
  • Moins acceptable et à éviter, mais aux grands maux… Utilisez l’attribut Alt pour insérer des fautes de frappe tout en pensant aux utilisateurs qui tablent sur les synthétiseurs vocaux pour accéder au contenu de l’image.

Outils d’aide à la recherche de mots clés

Recherche de mots clés pour la rédaction web

La boîte à outils du rédacteur web pour trouver les mots clés à insérer dans ses textes et améliorer ainsi son référencement naturel : présentation de Google Suggest et Soovle.com, recherches associées, Google Trends, Google Adwords.

Dictionnaire de synonymes CRISCO

Le dictionnaire des synonymes du CRISCO en ligne (gratuit) contient approximativement 49 000 entrées et 396 000 relations synonymiques. La base de départ regroupait 7 dictionnaires classiques : le Bailly, le Benac, le Du Chazaud, le Guizot, le Lafaye, le Larousse et le Robert.

Faites appel à nos services pour améliorer votre référencement naturel !

Commentaires des lecteurs

  • Commentaire by Markus — 4 février 2014

    Bonjour – Je vous présente un outil très utilisable pour la recherche de mot des cles. http://bit.ly/1apj5UJ

  • Commentaire by Christian Méline — 5 mars 2014

    et bien dis donc Isabelle, en voilà une belle TITLE à la papa 😉

  • Commentaire by Netcooking — 18 avril 2014

    La recherche de mots-clés en amont du projet est d’autant plus importante avec la généralisation du « not-provided » de Google, étant donné qu’il est plus difficile d’affiner sans cette donnée.
    Concernant l’étude de faisabilité/concurrence, je pense qu’on ne peut plus se contenter uniquement du nombre de résultats retournés par le moteur… l’utilisation de la commande allintitle: semble être un bon moyen d’affiner. Bonne journée !

  • Commentaire by Alexandre CORMONT — 25 mai 2014

    Bonjour et merci pour votre article. Il est très complet et cela m’aidera pour mes sites. J’ai juste une petite question : est-ce possible de se référencer sur des mots clés où un gros site est déjà présent ? Celui-ci attire quasiment toutes les premières positions. Comment le détrôner ?

    Merci
    Alexandre

  • Isabelle Canivet

    Commentaire by Isabelle Canivet — 26 mai 2014

    Bonjour Alexandre,
    Merci de votre compliment ! Ce n’est pas le scénario le plus facile. Le contenu peut être une piste : un dossier pertinent, unique, à valeur ajoutée peut devenir une référence en la matière et générer beaucoup de liens entrants (linkbaiting). Il faudra bien sûr le viraliser.
    L’alternative est de passer par les liens sponsorisés de type Adwords.
    Beaucoup de succès dans votre entreprise !
    Isabelle.

  • Commentaire by Matthieu Gagnot — 22 avril 2016

    Bonjour, article intéressant! Après, depuis 2013 (date de l’article), le jeu a bien changé, on peut aujourd’hui utiliser le contexte et le champs lexical d’un mot clé, au lieu de le réitérer tel quel.

  • Isabelle Canivet

    Commentaire by Isabelle Canivet — 4 mai 2016

    Bonjour Matthieu,
    Merci de ce retour 🙂
    Absolument ! Une page peut s’afficher sur la SERP sans que la requête ne soit présente sur la page.
    L’article sera d’ailleurs prochainement mis à jour et enrichi.
    Belle journée,
    Isabelle.

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis un humain*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.