Accueil » Blog » Les outils de veille concurrentielle

Les outils de veille concurrentielle

Que ce soit pour lancer un nouveau produit, lancer un blog ou renforcer votre présence médiatique, l’analyse de la tactique et des stratégies mises au point par vos concurrents vous confère un avantage concurrentiel particulier :

– Prendre des décisions mieux éclairées. Savoir ce qui fonctionne pour vos concurrents permet de mieux cibler vos décisions en matière d’opérations marketing.

– Identifier de nouvelles opportunités. La veille concurrentielle permet aussi d’identifier les failles dans les activités de vos concurrents et de les exploiter à votre avantage. Par exemple, le suivi de leurs campagnes peut révéler les segments de marché que vous devriez cibler à l’avenir et ceux qu’il convient de délaisser.

– Les décisions de vos concurrents. Grâce aux données de votre veille concurrentielle, vous pouvez anticiper les actions à venir de vos concurrents. Vous pouvez déceler une nouvelle tendance dans leur marketing ou les signes avant-coureurs d’une nouvelle campagne qu’ils s’apprêtent à lancer.

En règle générale, la veille concurrentielle peut s’appliquer à chaque domaine d’activité et à chaque segment marketing.

Abordons les bases et découvrons la trousse à outils de base pour effectuer une veille concurrentielle.

1. Mots-clés, trafic naturel et trafic des annonces

Commençons par les bases du référencement naturel (SEO).

Les mots-clés constituent la base des stratégies de marketing sur Internet. Ils font partie intégrante de chaque annonce, offre ou élément de contenu sur Internet. Ils servent aux internautes dans leurs recherches de produits ou de services. Et il va sans dire qu’ils les définissent également.

Les mots-clés naturels ET ceux des annonces utilisés par vos concurrents sont importants. Car il s’agit du message qu’ils adressent aux internautes. Obtenir la liste des mots-clés d’un domaine ne pose aucun problème particulier car il existe une multitude d’outils sur le marché dédiés à cette tâche.

Rapport de vue d'ensemble de SEMrush

Rapport de vue d’ensemble de SEMrush

Pourquoi faut-il analyser les mots-clés de vos concurrents ?

– Parce qu’ils peuvent en utiliser de très nombreux que vous n’exploitez pas du tout.
– Parce que vous êtes peut-être en train d’essayer de lutter contre des sites Internet que vous ne pourrez pas battre.
– Parce que votre campagne publicitaire peut générer de meilleurs taux de conversion tout en vous revenant moins chère en utilisant les bons mots-clés.

La veille concurrentielle est une mine de mots-clés de longue traîne. Inutile de s’appesantir sur l’importance de ce type de mot-clé.

L’un des meilleurs outils de recherche de mots-clés du marché est, pour moi sans hésitation, SEMrush. 26 bases de données de 25 pays, plus de 106 600 000 mots-clés et une multitude d’outils de recherche de mots-clés. Laissez-moi vous donner l’exemple de l’un d’entre eux.

La fonctionnalité SEMrush que je préfère est l’outil de comparaison de domaines Domain vs Domain. Vous choisissez jusqu’à trois domaines à analyser, vous exportez toutes les données et voilà ! Vous obtenez la liste de tous les mots-clés et expressions de vos concurrents ; vous pouvez comparer les positions et visualiser de nombreux mots-clés de longue traîne. Simple et très utile !

Graphiques de l'outil de comparaison de domaines Domain vs Domain

Graphiques de l’outil de comparaison de domaines Domain vs Domain

Outil de comparaison de domaines Domain vs Domain

Vue principale de l’outil de comparaison de domaines Domain vs Domain

2. Backlinks

Les backlinks ou rétroliens influent considérablement sur le positionnement de votre site Internet, et ils représentent toujours l’un des plus importants facteurs du classement effectué par Google. Que pouvez-vous espérer des backlinks (liens entrants) de vos concurrents ? Obtenir de nouvelles idées pour l’élaboration de votre propre stratégie !

Commençons par classer tous les liens en deux catégories.

– La première est celle des backlinks de PR (relations publiques). Il s’agit de liens insérés dans des billets de blogs et dans les médias.
– La seconde est constituée par les backlinks des différents annuaires, pages jaunes et guides locaux, bref de tous les types de sites Web d’information où les entreprises peuvent s’inscrire pour fournir un bref descriptif de leurs produits et services. Il vous suffit de les répertorier et de fournir des informations sur votre société.

Les backlinks de PR présentent un atout de taille dans la mise au point d’une stratégie de contenu. Vous voulez sans aucun doute vous adresser au même public que celui ciblé par vos concurrents et atteindre le niveau de visibilité qu’ils ont réussi à atteindre.

Bien qu’il puisse être difficile d’atteindre certains blogs ou médias sur lesquels vos concurrents sont déjà présents (en particulier lorsque vous êtes en concurrence frontale avec une grande entreprise), vous pourrez fixer certains objectifs pour l’avenir.

Rapport principal d'Ahrefs

Rapport principal d’Ahrefs

Pour moi, Ahrefs est le meilleur outil d’analyse des backlinks. Son principal atout : sa capacité à prendre en charge un énorme volume de données. Autre fonctionnalité que j’apprécie : Ahrefs Domain Ranks. Celle-ci permet d’estimer directement la valeur du site Internet (vous n’êtes ainsi pas obligé de passer du temps à vérifier chaque site afin d’en trouver un de confiance). Vous pouvez aussi visualiser directement le volume de partage sur les médias sociaux, ce qui permet par ailleurs d’estimer la valeur du site.

3. Mentions

Si nous avons commencé par aborder les relations publiques et le niveau de visibilité, vous devez incontestablement surveiller les mentions de la ou des marques de vos concurrents.

épertoriez les blogueurs et les journalistes ayant mentionné des entreprises similaires à la vôtre dans leurs articles. Et contactez-les ! Ils s’intéressent sûrement à votre domaine d’activité, et vous pouvez obtenir de nouvelles citations et de nouveaux liens de leur part.

Personnellement, j’utilise deux outils de suivi des mentions de marque.

Mention

Page Statistics (Statistiques) de Mention

Page Statistics (Statistiques) de Mention

Mention est un outil extraordinaire ! Vous pouvez suivre jusqu’à cinq mots-clés par campagne et vous pouvez créer jusqu’à dix campagnes. Point fort de Mention : le suivi des mentions dans différentes langues (y compris le français). Un véritable plus pour les entreprises internationales.

Mention intègre également une page de statistiques particulièrement intéressante, capable d’afficher l’évolution des mentions de la marque, les pays dans lesquels la marque a été citée et même d’effectuer une analyse des sentiments.

Moz Fresh Web Explorer

E-mail quotidien avec republication des mentions

E-mail quotidien avec republication des mentions

J’estime qu’il n’est pas aussi détaillé que l’analyse effectuée par Mention, mais qu’il comporte une fonction intéressante qui peut vous apporter beaucoup : Mention Authority rank. Ce classement permet de s’attacher uniquement aux citations publiées sur les sites de référence et d’éviter de perdre du temps à analyser les mentions figurant sur des sites de moindre notoriété.

4. Médias sociaux

Il est capital de savoir ce que font vos concurrents sur les médiaux sociaux. Que publient-ils ? Qu’est-ce que leur audience préfère avant tout et de quoi parle-t-elle ? Quelle est l’évolution de votre public comparé à celui de vos concurrents sur votre segment de marché ? Quel type de contenu vos concurrents publient-ils ?

Le suivi des médias sociaux de vos concurrents est aussi indispensable que de surveiller leur stratégie de contenu.
La principale différence dans ce domaine, c’est le volume d’informations. Il existe maintenant un outil manuel d’analyse détaillée des médias sociaux : Rival IQ.

Rapport des indicateurs sociaux « cross-canaux » de Rival IQ

Rapport des indicateurs sociaux « cross-canaux » de Rival IQ

Rival IQ est un outil incontournable pour chaque spécialiste du marketing sur les médias sociaux. Il vous permet de vous comparer à vos concurrents. Il offre aussi la possibilité de visualiser la taille de leurs réseaux, la fréquence de publication, ainsi que le nombre total de partages, de « retweets », de « likes » et de commentaires. Ces données vous aident à équilibrer votre présence sur les médias sociaux et à élargir votre audience.

Rival IQ vous envoie des notifications des messages ayant eu plus d’écho que ceux de vos concurrents et vous fournit ainsi une information utile directement dans votre boîte aux lettres.
Ne négligez pas non plus ces autres outils :

– Pour Facebook : LikeAlyzer et Quintly
– Pour Google : NOD3x
– Pour Twitter : Topsy.

En conclusion

Je vous ai présenté la trousse à outils de base pour effectuer une veille concurrentielle digne de ce nom et j’espère qu’elle vous servira à découvrir des informations intéressantes ! N’hésitez pas à partager dans les commentaires les outils et les techniques que vous utilisez pour épier vos concurrents !

A propos de l’auteur

Elena Terenteva est la PR and Senior Content Manager de l’équipe SEMrush. Elle a une expérience de 7 ans dans les relations publiques et le journalisme. Elle met ses compétences au service des sociétés IT et financières. Ses centres d’intérêts et son expertise ont trait au content marketing, au SEO et au marketing en ligne.
LinkedIn ru.linkedin.com/in/elenaterenteva/
Twitter @LenaTerentyeva
Google+ Elena Terenteva

Commentaires des lecteurs

  • Comment by Rédaction Web Paris — 21 April 2015

    Merci pour votre article.

  • Comment by Jérémy — 22 May 2015

    Merci pour cet article. Il est complet, rappelle les bases et donne de précieux conseils. J’ajouterai qu’il faut être attentif aux caprices de Google qui change la règle du jeu, en terme de référencement, bien trop souvent, ce qui pénalise les sites les moins importants.

  • Comment by Isabelle Canivet — 25 May 2015

    Merci pour vos commentaires. Je pense que Google adapte son algorithme pour contrer les abus, mais que les règles de base restent grosso modo les mêmes 🙂
    Bonne journée !
    Isabelle.

  • Comment by Pierre — 1 June 2015

    Google s’adapte, c’est vrai. Mais certains entrepreneurs, indépendants ou petits entreprises n’ont pas la possibilité de réagir. Trop souvent, il faut du temps ou des moyens financiers pour retrouver un référencement correct.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.