Accueil » Blog » Réseaux et analyse de la concurrence

Réseaux et analyse de la concurrence

Améliorez votre stratégie sur les médias sociaux par l’analyse de vos concurrents.
Pour commencer, posez-vous les questions suivantes :

Qui sont mes principaux concurrents ?

Cela semble être une question relativement simple, mais il est cependant important de tenir compte non seulement de vos concurrents directs, mais aussi de vos concurrents indirects.
Par concurrent indirect, comprenons une marque qui a un produit similaire au vôtre et qui cible une audience similaire à la vôtre. Par exemple, les pizzérias et les restaurants de sushis confectionnent des produits différents, pourtant ils se disputent la même clientèle et il est fort probable qu’ils mènent une stratégie publicitaire comparable.

Pour bien connaître les tendances de votre secteur d’activité, choisissez quelques concurrents directs et indirects. Mais pas au hasard, bien sûr. Ciblez les leaders !

Examinons à présent quels sont les indicateurs à même de vous aider à définir des stratégies efficaces.

Comme je l’ai indiqué précédemment, chaque réseau social possède des fonctions qui lui sont propres. Suivant les différents cas, vous serez peut-être obligé d’analyser différents types d’indicateurs. Il n’en reste pas moins que la plupart d’entre eux présentent certaines caractéristiques clés qu’il est possible de mesurer et d’évaluer :

– Nombre de followers
– Engagement des followers
– Type de contenu publié
– Fréquence de publication

Ces paramètres permettent à la fois d’identifier les concurrents les plus influents et de découvrir la clé de leur succès. Étudions-les d’un peu plus près.

Quel est leur nombre de followers ?

Si le nombre de followers est l’indicateur le plus facile à mesurer, il est extrêmement trompeur. Ce n’est pas toujours le signe de l’efficacité de la stratégie, mais c’est un indicateur qu’il vaut toujours mieux suivre. L’augmentation ou la baisse importante de l’audience peut indiquer les principales tendances de la stratégie, des idées lumineuses ou de graves erreurs.

Statistiques des followers Twitter dans RivalIQ

Statistiques des followers Twitter dans RivalIQ

Quel est le degré d’activité de leurs followers et pourquoi ?

Même si le nombre des followers de votre concurrent est impressionnant, cela ne signifie pas nécessairement qu’il a beaucoup de clients. Des hordes de fans acquis à grands coups de publicité agressive ne veulent rien dire tant qu’ils ne sont pas vraiment intéressés par la marque. Ce qui permet véritablement d’évaluer le succès de la stratégie d’un concurrent, c’est l’engagement, c’est-à-dire l’activité de ses followers, comme les commentaires, le partage et le fait de « liker » le contenu.

Avant de vous plonger dans les profondeurs d’une recherche méticuleuse, commencez donc par estimer le nombre de « likes », de plus et de partages. Dans l’ensemble, vous obtiendrez une compréhension globale de l’efficacité de la stratégie et vous pourrez ainsi savoir s’il y a des éléments à emprunter.

Rapport d'engagement de Sprout Social

Rapport d’engagement de Sprout Social

Comment exploitent-ils les différents canaux sociaux ?

La taille de l’audience et le taux d’engagement permettent ainsi de mettre en lumière vos concurrents les plus actifs. L’étape suivante consiste à analyser les canaux sociaux qu’ils exploitent dans leur stratégie publicitaire et pourquoi.
Les marques peuvent recourir aux réseaux sociaux pour différents objectifs, par exemple pour :

– Accroître leur notoriété ou leur réputation
– Interagir avec de nouveaux clients (engagement)
– Etre visibles des prospects
– Définir de nouveaux contacts professionnels

Certains réseaux sociaux peuvent s’avérer mieux adaptés à certains objectifs. Essayez d’analyser les raisons qui poussent vos concurrents à être présents sur différents médias sociaux et comment le type de contenu est adapté.

Par exemple, Facebook est un réseau parfait pour accroître la notoriété d’une marque. Mais il est capital de trouver le juste équilibre entre usage professionnel et usage récréatif en publiant des informations divertissantes et en proposant des quizz aux internautes.

LinkedIn, de son côté, est plus susceptible de servir aux discussions professionnelles et au partage d’informations sectorielles.

Avec sa limite de 140 caractères, Twitter convient mieux à la publication d’offres exclusives, de remises ou des dernières informations de l’entreprise.

Les réseaux à fort contenu visuel, comme YouTube or Instagram, excellent dans la promotion directe des produits.

Mais peut-être que vos concurrents sont présents sur des sites plus spécialisés, mais incontournables dans votre secteur d’activité ? Si ce canal attire une bonne audience, pourquoi s’en priver ? Et inversement, si vos concurrents sont absents de certains réseaux sociaux, cela peut être une excellente opportunité pour votre marque d’acquérir de nouveaux clients sans réelle concurrence.

Quel type de contenu a le plus de succès ?

Il est temps à présent d’étudier de plus près ce qu’ils publient exactement. Le contenu de vos concurrents peut constituer une source d’inspiration inépuisable !

Commencez d’abord par analyser la présentation de leur entreprise : que publient-ils comme informations, quels mots-clés emploient-ils pour décrire leurs activités ? Où et comment insèrent-ils les liens vers leur site ? Quelles incitations à agir utilisent-ils pour ces liens ? La page de présentation sur les réseaux sociaux de vos concurrents les plus en vue peut vous donner une foule d’idées pour modifier la vôtre en conséquence.

Approfondissez ensuite l’analyse du contenu. Étudiez le discours de vos concurrents, la manière de parler d’eux et l’impact de ce discours auprès de leur audience. Tenez compte des moindres détails : utilisent-ils souvent des « hashtags » de marque ? Leur stratégie de contenu est-elle cohérente ? Publient-ils seulement du contenu original ou partagent-ils de l’information ?

Notez les types de contenu à l’origine du taux d’engagement le plus élevé. Vous pouvez ainsi mieux connaître ce qui a du succès auprès de votre audience cible.

Analyse de l'engagement dans Hootsuite

Analyse de l’engagement dans Hootsuite

D’ailleurs, un taux d’engagement élevé peut ne pas seulement indiquer des messages publicitaires percutants. Dans certains cas, il reflète des avis négatifs, des réclamations, par exemple. Et c’est là l’occasion pour vous d’identifier les faiblesses de vos concurrents et de les exploiter à votre profit.

D’un autre côté, un taux d’engagement bas est aussi un indicateur important. Essayez de comprendre pourquoi certaines stratégies ont échoué et d’apprendre de ces erreurs. Ce type de contenu n’était peut-être pas adapté au réseau choisi ou il s’adressait au mauvais segment ? Ou bien encore vos concurrents n’interagissent pas assez avec les internautes ?

À quelle fréquence publient-ils ?

Choisissez une période – disons, un mois – et comptez le nombre de publications de contenu original de vos concurrents, puis comparez-le au vôtre. Par exemple, s’ils publient du contenu plus souvent que vous et que leur taux d’engagement est plus élevé, vous pouvez être amené à adopter cette stratégie vous aussi.

Statistiques de publication sur Google + dans RivalIQ

Statistiques de publication sur Google + dans RivalIQ

Outils utiles

Les sites sociaux constituent une forme de communication ouverte. Cela signifie que le suivi de l’activité de vos concurrents, de la réaction de l’audience et de l’engagement est possible sans outil.

Mais pourquoi perdre du temps en recherche manuelle alors qu’il existe une multitude d’outils pour vous faciliter la tâche ?
En voici quelques-uns :

Outils multi-réseaux
– Hootsuite
– Sprout Social
– Sumall.com
– RivalIQ
– Outils pour Twitter
– Just Unfollow
– Twitonomy
– RiteTag
– Topsy

Outils pour Facebook
– Conversation score
– Quintly
– Mention
– LikeAlyzer

Outils pour Google+
– NOD3x
– CircleCount

L’article suivant présente un aperçu de ces outils et d’autres services utiles : « 25 Awesome Tools For Social Media Success » (en anglais).

Il est temps de passer à l’action

L’analyse des meilleures stratégies sur les médias sociaux permet de connaître les méthodes les plus efficaces à essayer et celles à délaisser. Elle permet aussi d’identifier les points faibles et les « zones blanches » de votre entreprise. Il est maintenant temps de passer à l’action ! Reprenez les idées les plus efficaces à votre compte et retravaillez-les en faisant appel à votre créativité.

A propos de l’auteur

Elena Terenteva est la PR and Senior Content Manager de l’équipe SEMrush. Elle a une expérience de 7 ans dans les relations publiques et le journalisme. Elle met ses compétences au service des sociétés IT et financières. Ses centres d’intérêts et son expertise ont trait au content marketing, au SEO et au marketing en ligne.
LinkedIn ru.linkedin.com/in/elenaterenteva/Twitter @LenaTerentyeva
Google+ Elena Terenteva

Commentaires des lecteurs

  • Comment by Jérémy — 19 June 2015

    Il est certain que se comparer à la concurrence nous permet d’avancer. Et pour cela rien de tel que les réseaux sociaux. Vous posez une bonne question, à savoir quel contenu mettre pour fidéliser les followers et en attirer d’autres. J’ai lu récemment que la mise en place d’un “conseil du jour” ou d’une “pensée du jour” était très positif. A essayer !

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.