Accueil » Blog » Le SEA vient de tuer le SEO

Le SEA vient de tuer le SEO

Ca y est, c’est fait.

Google vient de rajouter, la semaine dernière, un quatrième résultat publicitaire sur les pages de recherche.

Désormais, dans de nombreux scénarios de recherche, la publicité occupe l’entièreté du premier écran.

 

La publicité occupe désormais le premier écran de Google

 

Conséquence concrète et cinglante de la lente et meurtrière stratégie publicitaire de Google : le SEO est relégué sous la ligne de flottaison !

Les résultats naturels se retrouvent désormais sous la ligne de flottaison

Et personne ne hurle.

Serions-nous des moutons ?

Toujours est-il que les spécialistes en référencement naturel (SEO) vont devoir fameusement se battre pour récolter les meilleurs miettes de la visibilité sur Internet.

Pour l’utilisateur, c’est le retour à la télévision et au zapping. Les consommateurs les plus actifs et les plus avertis (pas la majorité) s’habitueront à ce petit mouvement d’ascenseur qui leur donnera accès aux « vrais » résultats de recherche.

Sommes-nous condamnés à faire de la publicité sur Google, comme au temps des pages jaunes où une entreprise n’existait pas sans son abonnement dans l’annuaire de tous ?

L’Europe va-t-elle enfin construire une réponse à cette domination sans alternative ?

Heureusement, toutes les requêtes mots clés ne sont pas encore concernées. Mais rassurez-vous, ça vient 😉

Commentaires des lecteurs

  • Commentaire by Olivier de Lustin — 11 mars 2016

    Que veulent dire les lettres SEO et SEA ?

  • Commentaire by Philippe Saugère-Nguon — 12 mars 2016

    Google est chez lui et fait ce qu’il veut. Chacun est libre d’utiliser le moteur qu’il souhaite.
    Si nous ne sommes pas d’accord en France avec Google, pourquoi ne pas créer notre propre moteur de recherche ?
    Ah oui, parce que nous en sommes incapables, pas plus que de créer notre propre système d’exploitation.

  • Commentaire by Paul — 12 mars 2016

    Il existe une solution desktop pour enlever les adwords search sur Google

    Adwords Blocker est une extension chrome dispo, et cela vous fera disparaître les annonces adwords sur la partie supérieure des résultats.

    PS : Les résultats Google Shopping ne sont pas touchés

  • Commentaire by K von Murphy — 12 mars 2016

    Je ne hurle pas, je ne les vois pas. Comme beaucoup j’ai un bloqueur de pub, et apparemment ils sont de plus en plus nécessaires. (S’il n’y avait que les pubs de Google…)

    Le quasi-monopole de Google est par contre un vrai problème.

  • Jean-Marc Hardy

    Commentaire by Jean-Marc Hardy — 12 mars 2016

    @ Paul et K von Murphy : Merci pour vos commentaires. Ils mettent l’accent sur les solutions pour l’utilisateur (averti). Malheureusement, la plupart des gens ne distinguent pas clairement la frontière entre la publicité et les résultats naturels. Les sondages, et les taux de clic, le démontrent tristement.

  • Jean-Marc Hardy

    Commentaire by Jean-Marc Hardy — 12 mars 2016

    @ Philippe : Oui, en soi, vous avez totalement raison. Et les conséquences concrètes de cette dépendance sont gigantesques : en l’absence d’une réelle alternative, Google dicte le tempo.

  • Jean-Marc Hardy

    Commentaire by Jean-Marc Hardy — 12 mars 2016

    @ Olivier : Le SEO signifie « Search Engine Optimization », c’est-à-dire le travail que font les entreprises pour optenir un référencement naturel gratuit, en optimisant leur présence dans les moteurs de recherche, notamment par la mise en ligne d’un contenu de qualité et optimisé au niveau des mots clés et du balisage technique. Le SEA signifie « Search Engine Advertising », c’est-à-dire le fait d’acheter de l’espace publicitaire sur les moteurs de recherche, et Google en particulier. Google a démarré timidement le SEA, par quelques résultats « sponsorisés » sur la droite de l’écran. D’année en année, il a augmenté la dose.

    P.S. Bonjour à Lustin 😉

  • Commentaire by Olivier RENAUD — 23 mars 2016

    @ Philippe – nous avons un moteur de recherche français : il s’appelle Qwant ! avec même une version junior…
    Et l’idée de Google est française… elle vient d’un célèbre navigateur qui avait accueilli Larry Page et Sergei Brin sur son bateau et qui évoquait avec eux l’intérêt d’internet mais la difficulté de se reperer pour trouver une information…
    Comme quoi nous ne sommes pas si nuls…

    Pour le reste, Google recherche du contenu de qualité et bien pensé, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour les rédacteurs.

    Là où ça ne va pas c’est lorsqu’il se permet de modifier le contenu qui ne lui convient pas. Clairement çà mérite un procès.

    Sinon des alternatives existent comme DuckDuckGo, à méditer…

  • Commentaire by Matthieu — 22 avril 2016

    Sans oublier le minitel, révolutionnaire à l’époque! C’est dommage qu’on n’ait pas enchaîné…

    Et c’est vrai qu’un moteur de recherche européen manque cruellement… Difficile de rattraper l’avance prise par Google…

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis un humain*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.