Accueil » Blog » Votre site web… au régime !

Votre site web… au régime !

Avec le temps, les sites web ont tendance à prendre du poids. Et cette situation posent de multiples problèmes. Dans cette vidéo, nous parlons des symptômes et du diagnostic d’une des plus grandes maladies de l’architecture d’information: l’infobésité!

Et si vous préférez le texte à la vidéo, le voici…

Imaginez un bébé, que des gens du monde entier viennent nourrir. Ce bébé devient un petit enfant, et les gens continuent d’arriver des quatre coins du monde pour lui donner à manger. On lui apporte des biscuits, des fruits, des pizzas, des montagnes de chocolats… et l’enfant ne sort jamais de chez lui, il ne va jamais courir, pour éliminer. Alors il grossit, grossit, grossit. On ne compte plus ses bourrelets. Cet enfant est maintenant un jeune homme de 25 ans et il est devenu gargantuesque.

Ce jeune homme, c’est… Internet. Internet a 25 ans et est alimenté de manière exponentielle aux quatre coins du monde. Google, à lui seul, aurait indexé près de 150 milliards de pages web. Chaque jour, environ 2 millions de blogs sont créés.

L’inventaire est déjà un défi!

Au niveau des entreprises, beaucoup d’entre nous n’ont pas la moindre idée du nombre de pages que nous gérons. C’est parfois toute une histoire d’obtenir du service informatique simplement l’inventaire des URL. A ce stade, on a encore rien nettoyé, nous voulons juste avoir une idée de la taille du bâtiment à nettoyer !

Dans les multinationales privées et les grandes institutions publiques, très souvent, nos interlocuteurs ont beaucoup de mal à nous donner la liste, non pas des pages, mais des sites web qu’ils possèdent. Les différentes filiales ou les différents départements détiennent chacun une part du puzzle. Et le mot « gouvernance » sonne parfois comme une belle illusion. Car comment voulez-vous gouverner un royaume dont vous ne connaissez même pas les contours ?

Cette obésité coûte très cher à l’entreprise : des millions de pages web sont hébergées inutilement. Par ailleurs, la situation est préoccupante du point de vue écologique. Regardez notre précédente vidéo, où nous vous expliquons le coût écologique d’Internet et de tout cette information qu’on dit parfois être dans le « cloud »… comme si ce contenu était dans les nuages, en toute légèreté… alors qu’en réalité, des ordinateurs surchauffent et consomment de précieuses ressources pour la planète.

Quant à vos utilisateurs, ils se retrouvent à chercher une aiguille dans une botte de foin ! Chaque fois que vous rajoutez une page à votre site web, vous devriez entendre une petite voix qui vous dit : « Attention !, tu es en train de rajouter de la complexité à notre écosystème d’information ! ».

L’infobésité est mauvaise de tout point de vue!

De fait, l’infobésité tire votre site vers le bas, à tout point de vue :

  1. La gouvernance est compliquée
  2. L’accès à l’information est difficile
  3. Le site coûte cher
  4. Le site pollue
  5. Et même pour votre référencement, ce n’est pas idéal, car vous allez noyer votre valeur dans des pages à faible utilité… on les appelle les pages « zombies »… et elles détériorent votre SEO.

C’est d’ailleurs une des meilleures manières d’aborder la question de l’obésité de votre site : détecter les pages très peu visitées !

3 solutions pour diminuer la masse de contenu

Ensuite, pour diminuer la masse d’information, nous avons 3 options :

  1. Supprimer des pages. Purement et simplement.
  2. Archiver des pages (l’idée est de ne pas les détruire tout à fait, mais de les ranger dans une zone « grise », qui n’encombre pas les pages les plus utiles, ni le moteur de recherche).
  3. Fusionner des pages (mieux vaut parfois une page longue, bien structurée, que plusieurs pages dispersées dans l’architecture du site).

Dans un certain sens, nous sommes des spécialistes du régime. Sauf qu’il s’agit ici de nourriture « informationnelle » 🙂

Évitez de reprendre les kilos que vous avez perdus!

Maintenant, comme pour les régimes alimentaires, après avoir réussi à maigrir, nous veillons à installer de bonnes habitudes. Autrement vous reprenez, vite fait, les kilos que vous avez perdus.

Ces bonnes habitudes, dans notre travail, elles prennent la forme d’un plan de gouvernance éditoriale. C’est un mot savant pour exprimer une réalité très simple… qui tient presque de l’école primaire… pour bien gérer notre contenu, il nous faut un crayon ET une gomme… ne pas concentrer 100% de notre énergie à produire du contenu… mais réserver une partie de notre temps à faire du nettoyage éditorial. Ce n’est pas la chose la plus spectaculaire, ni la plus valorisée, mais pour maintenir la valeur de votre site web, c’est juste essentiel !

Alors, pensez-y… au moins 1 fois par an, faites le nettoyage ! Et si la poussière s’est vraiment accumulée aux quatre coins de votre site web, et que vous ne savez plus par quel bout commencer… alors, faites appel à une société de nettoyage spécialisée 🙂

Nettoyage éditorial, écologie éditoriale... par Isabelle Canivet et Jean-Marc Hardy

Pour aller plus loin :
– DOSSIER EXCLUSIF: “La refonte de votre architecture d’information”
– NOTRE OFFRE : “10.000 pages, même pas peur !”

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.