Accueil » Blog » La plage-temps de Google Analytics

La plage-temps de Google Analytics

L’affichage par défaut de Google Analytics fait rarement apparaître les tendances de fond de votre trafic. Pour parvenir à les révéler comme d’un coup de baguette magique, vous allez devoir jouer avec la plage-temps. Un vidéo-tutoriel de 5 minutes (niveau débutant ou niveau moyen).

Mais d’où viennent ces bosses de dromadaire ?

Lorsque vous ouvrez votre tableau de bord Google Analytics, par défaut, vous voyez les 30 derniers jours de trafic. En haut à droite, la plage-temps vous indique exactement les données affichées.

Typiquement, lorsqu’on a affaire à un site professionnel, on observe un trafic plus faible les jours de week-end, le samedi et le dimanche. A l’inverse, le trafic est plus élevé les jours de semaine. Ce qui donne un schéma en “bosses de dromadaires”, typique d’un site à audience professionnelle.

Les variations de trafic entre la semaine et le week-end

Si vous prenez un site grand public, comme par exemple timidite.info, tout de suite, vous verrez que vous avez un trafic beaucoup plus lisse. Avec très peu de variations entre les jours de semaine et les jours de week-end. La timidité ne s’arrête pas le dimanche 😉

Le problème, avec cet affichage par défaut des 30 derniers jours, c’est que les tendances de fond de votre trafic ne vont pas facilement apparaître.

Élargir la plage-temps pour faire apparaître la tendance

Pour remédier à cela, ce que vous pouvez faire, c’est cliquer sur la plage-temps. Cette dernière est interactive. Vous pouvez y rentrer d’autres données. Si vous le désirez, vous pouvez carrément afficher deux ou trois années complètes de trafic. Dans cette vidéo, j’ai choisi de sélectionner la plage du 1er août au 21 novembre 2016, soit les 4 derniers mois de trafic.

La plage-temps de Google Analytics

Avec cette plage plus large, les tendances vont mieux apparaître. Au départ, ce n’est pas encore génial parce que le schéma est très en dents de scie, mais vous pouvez lisser le trafic en choisissant une autre unité d’affichage.

Changer l’unité d’affichage pour lisser la tendance de trafic

Par défaut, les statistiques de chaque jour sont affichées. Mais vous pouvez afficher les statistiques hebdomadaires plutôt que journalières. Vous voyez tout de suite que ça lisse le trafic. A présent, la tendance est beaucoup plus nette. On voit qu’il y a une augmentation de trafic entre le mois d’août et le mois de novembre. Le trafic est à la hausse, super !

Unité d'affichage dans Google Analytics

Cela, c’est la tendance globale de votre trafic. Mais vous pouvez également essayer d’identifier des tendances plus précises. Par exemple, une campagne ou une action de communication que vous avez menée récemment.

Zoomer sur une page précise pour vérifier le résultat d’une action de communication

Par exemple dans notre cas, il y a quelques semaines, nous avons publié un gros article sur les chartes éditoriales.

Je peux vérifier si cet article fonctionne… et visiblement, oui, c’est le cas. Puisqu’au départ, on avait un trafic de fond d’environ 100 visites par semaine, et on voit que ce trafic a explosé suite à notre action de communication. Un premier pic de trafic correspond à l’envoi d’une newsletter e-mail. Un peu plus tard, le second pic de trafic correspond à une propulsion dans les médias sociaux.

Comment mesurer le résultat des actions de communication grâce à Google Analytics

Utiliser les segments pour isoler le trafic organique

Maintenant si vous désirez comprendre encore plus précisément ce qui s’est passé, vous pouvez utiliser les segments. Par défaut, on voit le trafic total du site web, mais les segments vont vous permettre de visualiser ce qui se passe pour une partie du trafic.

Par exemple ici, je vais afficher le trafic organique, à savoir le trafic issu des moteurs de recherche, principalement Google.

Au démarrage, nous étions complètement dépendant de ce trafic moteur de recherche. Et puis, on voit clairement l’impact des actions de communication, la newsletter e-mail et la propulsion dans les médias sociaux ont généré du trafic. Mais ce qui est intéressant, c’est que cela a tiré le trafic organique (en orange) vers le haut. Et, au final, on se retrouve avec un trafic moteur de recherche qui a été doublé, presque triplé,
grâce aux actions de communication.

Isoler le segment de trafic organique avec Google Analytics

Donc la chose à retenir, c’est que, par défaut, Google Analytics affiche les 30 derniers jours de trafic. Malheureusement, ce mode d’affichage vous permet rarement d’identifier les tendances de fond de votre site web. La solution, c’est d’éditer la plage-temps, de l’élargir, de la lisser, pour faire apparaître plus clairement les tendances de trafic.

Voilà, vos commentaires sur ce vidéo-tutoriel Google Analytics sont les bienvenus, pour nous aider à nous améliorer.

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.