Accueil » Blog » Let’s talk about Text baby

Let’s talk about Text baby

Pour attirer des visiteurs par votre contenu, adoptez une écriture web et optimisez vos textes.

  1. L’enjeu d’un contenu optimisé
  2. Le contenu sur un site : un plus pour le référencement naturel
  3. Le contenu rédactionnel pour être compris par ses utilisateurs
  4. L’optimisation du contenu

L’enjeu d’un contenu optimisé

Un contenu optimisé répond aux attentes de la cible ; il revêt les qualités suivantes :

  • Contenu informatif et accès rapide : Internet est un outil, l’internaute cherche de l’information, il balaye les contenus, offrez-lui une lecture rapide.
  • Contenu lisible grâce à une page aérée : pour plus de lisibilité, rédigez des titres, insérez des espaces, optez pour la concision, faites une mise en relief.
  • Contenu optimisé pour les moteurs de recherche : optimisez la balise title, optimisez le titre, insérez les mots-clés, vérifiez la densité des mots, rédigez vos liens URL avec soin, etc.
  • Contenu pertinent comme facteur de notoriété : un bon contenu facilite un référencement par les moteurs de recherche et incite les lecteurs à revenir sur vos pages, d’où une plus grande notoriété, un PageRank plus élevé, un meilleur positionnement et la boucle est bouclée.

P.-S. : Par contenu, nous comprenons le contenu textuel, donc éditable et les métadonnées, informations supplémentaires qui recouvrent les contenus alternatifs des animations Flash, les attributs alt des images, les balises méta description et les balises keywords.

Le contenu sur un site : un plus pour le référencement naturel

Pour être lu, il faut être trouvé. Pour être trouvé, il faut que les moteurs de recherche fassent le lien entre la requête de l’internaute et votre site. C’est là que les mots clés ou la pertinence de la page entrent en jeu.
Où placer ses mots-clés ? Dans la balise title, les titres, les liens, la première phrase, plusieurs fois dans les paragraphes, dans la dernière phraseles attributs alt, la méta description.

Le contenu rédactionnel pour être compris par ses utilisateurs

Pour être compris, il est important de parler le langage de vos utilisateurs et d’intégrer les mots-clés qu’ils utilisent pour rechercher vos produits et services.

  • Visitez les blogs, les forums, la concurrence, les moteurs de recherche pour vous imprégner de l’univers sémantique et du langage de votre public potentiel.
  • Supprimez le jargon, les abréviations, le langage marketing, le langage creux, le discours vide, l’autopromotion, les superlatifs qui font du bruit et toute communication qui nécessite un décodage.
  • Favorisez le langage commun, simple, clair et concis, concret.

L’optimisation du contenu

La balise title

La balise <title> représente l’élément essentiel de la structure de la page parce qu’elle :

  • Identifie le contenu des documents et s’affiche dans le browser.
  • Apparaît comme lien dans les pages de résultat.
  • Décrit le contenu de la page.
  • Intègre les mots-clés pertinents par rapport au contenu de la page.

Elle comporte en moyenne 65-70 caractères.

Les balises méta

Rédigez une description du contenu de la page (200-300 caractères) sous la balise description : rédigée de manière pertinente, elle peut être prise en compte par le moteur de recherche qui l’affichera sur la page de résultats (SERP).

Sous la balise meta keywords, intégrez quelques mots-clés importants qui ne sont pas présents dans la page, même si la meta keywords n’a plus de son poids pour le référencement.
Certains moteurs de recherche interne se basent sur cette méta pour ses recherches, pensez-y.

Le contenu rédactionnel

La structure du contenu se joue aussi au niveau rédactionnel.
Un contenu doit être clair, logique, structuré.
Appliquez les règles d’écriture web. Elles permettent de scanner la page et d’appréhender rapidement son contenu :

  1. Un thème par page : des pages monothématiques assurent une plus grande pertinence de la page pour les moteurs de recherche, elles ont pour conséquence de n’avoir qu’une seule balise title pour chaque page.
  2. Une idée principale par paragraphe : plus facile à lire pour l’internaute, mais aussi une meilleure densité des mots-clés.
  3. Titres et sous-titres informatifs, riches en mots-clés, balisés ou codifiés à l’aide des Hn (n de 1 à 6) pour une lecture facilitée et pour donner une pondération plus importante pour moteurs de recherche.
  4. Liens hypertextes clairs et précis.
  5. La pyramide inversée : le poids de l’information se trouve en début de paragraphe pour des raisons d’ergonomie et de lisibilité, mais cette technique influence également le référencement, car elle force à écrire un contenu dense en mots-clés en début de phrase.
  6. Langage accessible, simple, clair, correct, sans jargon et exotismes linguistiques.
  7. Un texte concis.
  8. Le recours à la forme active plutôt que passive.
  9. Des phrases courtes.
  10. L’utilisation de la codification en langage HTML pour la mise en form. Elle permet de guider les robots dans l’interprétation qu’ils doivent avoir du contenu : titres en H1, H2, listes structurées en puces ul et ol, mises en gras à l’aide du strong, etc.

La rédaction des contenus et textes est souvent confiée à des non-spécialistes qui ne sont pas toujours conscients des enjeux et de l’importance de l’optimisation du texte. Et pourtant, tout comme le graphisme ou la programmation, la partie rédactionnelle (et plus particulièrement rédaction web) est un métier à part entière.

  • Que cherche l’internaute sur votre site ? Du contenu.
  • Comment l’utilisateur accède-t-il à votre site ? Par du texte, des mots-clés, donc du contenu.
  • Qu’indexent les moteurs de recherche ? Du contenu, du contenu, toujours du contenu.

Citons O. Andrieu (www.abondance.com) : Mais surtout, rappelez-vous bien que le meilleur facteur de création de trafic reste le contenu de votre site web. Un bon référencement peut, certes, drainer des milliers de visiteurs sur vos pages, mais le meilleur moyen de les faire rester et, mieux, revenir, est de répondre à leurs attentes. Même un bon référencement ne peut rien contre un site creux… Et fidéliser un internaute déjà venu est plus rentable que de tenter d’en capter un nouveau…

Baseline et mots clés supplémentaires

Certains sites utilisent le principe d’une baseline, une phrase en bas du site, différente pour chaque page. La baseline contient d’autres mots-clés, et consiste en des phrases complètes et bien structurées. Elle fait également appel au principe de mise en relief avec le gras et l’italique pour mettre les mots-clés en évidence. L’astuce consiste ensuite à faire un maximum de liens avec le reste de la structure.

C’est du contenu textuel qui ne gêne pas la navigation. Il n’aura évidemment pas autant de poids que s’il était en début de page. Attention cependant de ne pas multiplier les liens à foison, vous risquez de diluer votre jus de lien et proposez des liens en relation avec votre site, même si vous aimez le site perso de votre cousin…

En savoir plus sur notre expertise en référencement

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Your email address will not be published.

Je suis un humain*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.